Roud Boys : “On est capable de renverser n’importe qui, n’importe quand”

Crédit Photo : Laurent Sanson – NordSports-Mag.com

Après son élimination en Coupe de France mercredi face à Rennes, le LOSC retourne en Bretagne pour affronter l’En Avant de Guingamp pour cette nouvelle journée de Ligue 1 dimanche. A l’occasion de la rencontre, nous avons interviewé le site guingampais roud-boys.fr qui a accepté de nous accorder un entretien avec leur décalage habituel :

Que pensez-vous de votre première partie de saison ?


*voix de Mohammed Henni* NUL NUL NUL WOLA. Blagues à part, nul est vraiment un mot trop faible. Catastrophique de A à Z avec un mercato proche du néant, un vestiaire au bord de l’implosion avec des histoires de cul, un entraineur en fin de cycle qui trouve le moyen de prolonger avec 0 victoires à son compteur, une équipe qui peut jouer maximum 60 minutes sur un match, une purge absolue.

Quels sont les objectifs du club en fin de saison et qu’attendez vous personnellement ?

Là, aujourd’hui, on signe pour être 18èmes. L’objectif principal, c’est de ne pas être dans les places qui sont synonymes de descente directe. Mais comme à Guingamp, on ne fait jamais les choses de façon normale, on arrive à se trouver un objectif secondaire et la possibilité d’aller chercher un titre. Donc, en résumé : le maintien et une Coupe de la Ligue !

Un mot sur le mercato hivernal ?

C’est compliqué un mercato hivernal. Pas beaucoup de mecs disponibles et ceux qui le sont, le sont pour une raison : ils sont en situation d’échec. Après, on s’y est pris tôt et on a bien ciblé les postes. Mais il reste que c’est un mercato qu’on aurait dû faire six mois plus tôt avec des meilleures recrues disponibles. Reste qu’on fera avec ce qu’on a pu avoir.

Quelles sont les forces et les faiblesses guingampaises?
Nos faiblesses ? Beaucoup de buts évitables et encaissés trop rapidement et manque de réalisme offensif.

Notre force ? On est Guingamp, capable de renverser n’importe qui, n’importe quand

Quels regards portez-vous sur Ronny Rodelin et Nolan Roux, deux anciens lillois ?

Encore une fois, c’est compliqué de faire des bilans individuels dans une saison où collectivement c’est le néant. Roux a, en plus, eu une blessure qui l’a éloigné des terrain pendant plusieurs Ô longues semaines. Rodelin était déjà dans le dur dans ses derniers mois à Caen et ça ne s’est pas des masses amélioré depuis son arrivée chez nous.

Comment analysez vous la rencontre entre le LOSC et l’EAG en première partie de saison ?

Le match a été plié en quinze minutes, donc pas grand chose à raconter. C’était en plein dans notre série noire et on découvrait les premiers signes du LOSC qui est aujourd’hui logiquement sur le podium. Score final assez logique.

Un pronostic pour Dimanche ?

Même derniers, on sera toujours optimistes et on ne pariera jamais contre Guingamp. Va pour un petit 2-1 en serrant les fesses.

Crédit Photo : Laurent Sanson – NordSports-Mag.com

Ne manquez rien de l'actualité sportive dans la région des Hauts de France avec notre partenaire NordSports-Mag.com