Rio Mavuba : « L’épisode du Loft est oublié »

Dans la métropole Lilloise ce week-end dans le cadre de l’organisation de son concert « Une Nuit à Makala » le lundi 18 Mars au Zenith de Lille, Rio Mavuba nous a accordé une interview dans un célèbre hôtel lillois. L’ancien capitaine mythique du LOSC nous raconte sa nouvelle vie de consultant sur RMC et ses perspectives de reconversion en tant qu’entraîneur.

Bonjour Rio, comment vas-tu ?
Je vais très bien merci. Je suis retourné vivre sur Bordeaux. J’entame une nouvelle vie avec la fin de ma carrière, bien que je joue encore au football en National 3. J’ai commencé ma reconversion en tant que consultant chez RMC et je passe mes diplômes d’entraîneur en parallèle.

Ce travail de consultant te plait ? Tu as envie de continuer dans ce domaine ?

Oui, c’est très intéressant. J’allais dans l’inconnu au départ mais franchement j’aime bien. J’aime commenter les matchs, les analyser, apprendre et découvrir des choses sur les différentes équipes. Je commence à m’habituer à ce métier et à l’apprécier de plus en plus. Mais je ne sais pas encore si je vais prolonger l’aventure l’année prochaine, car pour moi la priorité reste le terrain.

Pourquoi as-tu publié ton autobiographie qui s’appelle « Capitaine de ma vie » ?

Ce livre raconte ma vie. J’avais besoin de dire des choses, rétablir certaines vérités. C’était important pour moi. On peut renconter des choses difficiles dans la vie, mais il faut s’accrocher et avancer. Si ce livre peut transmettre un petit message d’espoir pour les gens, c’est une bonne chose.

Avec la sortie de ce livre, tu fais beaucoup de séances de dédicaces cela te permet de garder contact avec tes fans ?

Oui c’est toujours bien d’être au contact des gens qui t’ont supporté et parfois un peu sifflé aussi (rire). J’ai toujours respecté les supporters. J’ai une bonne connexion avec le public et ça fait toujours plaisir de les voir, de voir qu’ils me suivent encore et qu’ils achètent mon livre.

Il y a maintenant quasiment 2 ans que tu as quitté le LOSC, es-tu encore en relation avec le club ?
Oui toujours, je suis en relation avec Marc Ingla et le président Lopez. L’épisode du loft est oublié. Je n’ai pas quitté le club de la meilleure manière mais c’est comme ça. Il y a eu des décisions de prises. Heureusement que nous étions beaucoup dans ce loft, ça nous a permis d’être solidaire et de nous entre-aider. D’ailleurs, je suis toujours en contact avec les anciens lofteurs ; Marvin Martin, Julian Palmieri, Eric Bauthéac, Eder, même Vincent Enyeama. On échange toujours de temps en temps.

Tu avais signé un contrat avec le LOSC pour ta reconversion. Est-ce que c’est toujours d’actualité ?
Bien sûr, je dois rencontrer Gérard Lopez dans peu de temps pour en parler. Le contrat débute en juillet 2020. Je ne sais pas encore dans quel domaine, on va en discuter. Entraîner une équipe de jeune pourrait m’intéresser. Je passe actuellement mes diplômes d’entraîneurs (le BEPF). J’aimerai bien transmettre et j’ai envie de découvrir ce métier. D’autant plus que j’aime la vie de groupe même si ça serait dans un rôle différent.

Que penses-tu du LOSC cette saison ?

Cette saison, le LOSC est très intéressant. Même surprenant car la saison dernière a été très compliqué. Ils font une très belle saison et je pense que c’est grâce au travail effectué l’été dernier avec le recrutement et surtout la patte de Christophe Galtier. Les joueurs ont une autre mentalité, ils tirent tous dans le même sens et arrivent bien à jouer ensemble ce qui n’était pas le cas l’année dernière. La cohésion du groupe est meilleure, ils se connaissent tous mieux. L’arrivée de joueurs d’expérience a été bénéfique sans oublier l’éclosion de Nicolas Pépé. Il fait une saison de dingue, alors que ce n’est que sa 3e saison chez les pros. C’est incroyable, chapeau à lui.

Penses-tu que le LOSC terminera second ?
Ça va être très dur, ce sera un vrai combat jusqu’au bout. Mais pour l’instant, ils ont l’avantage d’être devant Lyon alors pourquoi pas. A Lille de bien gérer son avance et de bien négocier les confrontations directes. Ils peuvent le faire !

Quels sont les forces du LOSC cette saison ?
Ils sont plus compacts, ils défendent bien ensemble. Offensivement, ils mettent les équipes en danger surtout en contre quand ils vont à 2000 à l’heure. Le LOSC a plus de mal face à un bloc resserré car ils ont moins d’espace. Mais c’est une très belle équipe qui reste costaud avec une très bonne colonne vertébrale.

Un message aux supporters ?
C’est toujours un plaisir pour moi de revenir dans le Nord. Les choses que je ne peux plus vivre comme les fins de match me manquent. J’y repense toujours, je n’oublierai jamais tout ce qui a été fait pour moi. Ma relation avec le public Lillois a toujours été respectueuse. Je n’oublie pas les supporters, ça fait toujours plaisir de les revoir.

Merci Rio Mavuba pour ta disponibilité. Nous vous partagerons dans les prochains jours une seconde interview présentant l’association les « Orphelins de Makala »

Retrouvez Rio Mavuba et une vingtaine d’artistes, le lundi 18 Mars au Zenith de Lille pour le concert « Une Nuit à Makala ». Un concert organisé pour les Orphelins de Makala. Cliquez ici pour les infos et la billetterie.