Qui se cache derrière « L’Armée Rouge » ?

C’est l’un des coups de coeur de la rédaction de Planetelille.com. Présent sur les réseaux sociaux depuis plus d’un an, « L’Armée Rouge » informe les supporters sur l’actualité des dogues au quotidien. En outre la qualité des publications réalisées par Antoine étudiant à Efficom, le nom et l’univers graphique nous a vite interpellé. Qui se cache derrière l’Armée Rouge, Antoine a répondu à nos questions.

Bonjour, peux-tu te présenter ?
Bonjour, je m’appelle Antoine, j’ai 21 ans et je suis étudiant en alternance en master digital à Efficom à Lille. Je suis le LOSC depuis tout petit, à l’âge de 5 ans je dirais, grâce à mon père, lui aussi fan du LOSC.

Pourquoi as-tu créé « L’Armée Rouge » ?
J’ai décidé de créer cette page pour vivre de mes passions : le LOSC et l’animation des réseaux sociaux. J’essaye alors de publier des montages visuels, photos, vidéos, donner des infos/news sur le club ou sur des joueurs, des statistiques… J’essaye avant tout de transmettre ma passion et mon amour pour ce club.

Pourquoi cette identité graphique ?
Déjà parce que le nom « L’Armée Rouge » sort de l’ordinaire, il est identifiable. De plus, malgré ce que les gens disent, le LOSC n’est pas un club de footix. C’est un grand club français suivi par de nombreux fidèles, de fans qui supportent et défendent notre club. L’image d’une armée. Et la couleur principale du club est le rouge.

Qui dit “Armée Rouge”, dit Empire Russe. Est-ce un lien politique ?
C’est évidemment un petit clin d’œil à l’armée rouge de l’URSS avec l’étoile rouge sur le logo mais ça n’a aucune connotation politique. Moi, c’est le foot, le LOSC et rien d’autres.

Pourquoi souhaites-tu t’inspirer de cette image ?
Auparavant et même un peu aujourd’hui, le LOSC a toujours eu cette réputation de ne jamais rien lâché dans un match. D’où ce surnom « Dogues » donné aux joueurs. L’Armée Rouge l’était également. Donc j’essaye, à travers cette page, de montrer aux supporters de ne jamais rien lâcher après une défaite ou un coup de moins bien et de croire toujours en son club.

Comment son rythmé tes journées ? Combien de temps passes-tu par jour pour animer ta communauté ?
Je n’ai pas les chiffres exacts, mais cela peut me prendre beaucoup de temps. Par exemple, pour créer un visuel, je peux y rester facilement deux heures. Pour rechercher les bonnes infos, des images de qualité et retoucher les photos, ça prend également du temps. Par jour, j’y passe au moins une à deux heures quand je suis vraiment actif. Et les jours de matchs, ça explose les compteurs ! Il faut être au taquet pour essayer de publier les bonnes infos, les buts et les résumés des matchs…

Depuis quelques années, beaucoup de pages Facebook et de comptes Twitter fleurissent sur la toile. Comment souhaites-tu te démarquer des autres pages ? 
J’essaye de me démarquer par mes publications et contenus de qualité. J’essaye toujours de trouver une image non pixélisée que je retouche par la suite. Ensuite, j’essaye de réaliser des montages vidéo, même si cela prend énormément de temps. Les publications ne doivent pas être trop longues, bien résumées et sans fautes. J’essaye que ça soit attractif et quelquefois drôle.

Quelles sont tes ambitions personnelles et pour ta page ?
J’ai l’ambition de créer un site internet pour la page avec des sondages, homme du match, l’actu du club… Pour ça, il faut que je recrute des personnes motivées pour m’aider à développer ce projet. Personnellement, j’aimerais travailler dans la com & marketing digital dans un club de sport ou en lien avec le sport et surtout le foot. Et bien sûr, j’aimerais intégrer un jour le staff du LOSC mais j’en suis encore très loin.

Que penses-tu de la première partie de saison du LOSC ?
Assez surpris du LOSC en ce début de championnat, même s’il y a un petit coup de moins bien ce moment. Quand on voit le classement de la saison dernière, on ne peut qu’être heureux du classement de cette saison. Christophe Galtier et le staff ont l’air d’avoir trouvé la bonne recette pour que cela fonctionne. Les recrues expérimentées de cet été ont fait un bien fou à la cohésion et au moral de l’équipe. Le talent, on l’avait déjà la saison dernière mais il manquait évidemment des joueurs cadres. C’est ce qu’on a cette année et pour l’instant, cela fonctionne. Tant mieux pour nous, supporters.

Que peut espérer le LOSC en fin de saison ?
Une place européenne est largement possible. Quand on voit les autres clubs, on a vraiment les moyens de finir dans les 5/6 premiers du classement. Mais ça dépendra également du mercato hivernal. Je pense que l’on va finir 5ème et ce sera très bien pour une saison de transition.