Brèves

Pépé : “On a montré qu’on pouvait le mouiller ce maillot !”

Après le match nul du LOSC face à l’Olympique Lyonnais, les acteurs de la rencontre sont revenus sur leur prestation. Pour l’entraîneur lillois “il faut apprécier le point du match nul” :

Christophe Galtier : « Vu notre situation (17e de L1) et notre première période (0-2), il faut apprécier le point du match nul (2-2). Notre équipe est très singulière, on ne peut être que surpris. Mais c’est incroyable l’écart entre le moment où nous prenons le premier but (21e) et le début de la deuxième période. On a été assommés et on s’est liquéfiés jusqu’à la 45e minute. Personne ne pensait qu’on allait revenir au score. Il n’y avait heureusement que deux buts d’écart. Il y aurait pu en avoir plus. On a été absents dans beaucoup de domaines, notamment dans l’engagement sur un plan défensif. On les a laissés jouer sur les cotés.

À un moment, j’ai cru que les deux excentrés de Lyon étaient devenus les deux meilleurs joueurs du monde tellement on les a laissés jouer. J’ai échangé avec les joueurs à la pause. Sans prise de tête, sans colère. Je parlais fort. Je leur ai demandé d’être plus proche de leur adversaire direct. De défendre en avançant. En première période, on le faisait en reculant. Lyon a surement pensé avoir fait le plus dur. Nous il fallait aller sur l’adversaire. Perdu pour perdu… On savait qu’un but pouvait relancer le match car l’OL joue beaucoup. On pouvait aussi exploser si on encaissait un troisième but. Mais les joueurs sont allés au bout d’eux-mêmes. On est capables de marquer. mais on prend trop de buts. S’il faut marquer trois ou quatre buts à chaque fois pour gagner des rencontres, ce n’est pas possible.

Le scénario de ce match peut faire penser au match de Nantes, mais notre deuxième période est une VRAIE deuxième période. Nos joueurs sont allés au bout d’eux-mêmes. On a eu une semaine de travail vraiment très intense. Je sens de la motivation à l’entraînement. Quelques fois, on veut bien faire dans les matchs, mais il y a de la retenue. Ce résultat va peut-être faire prendre conscience au groupe qu’il peut mieux faire.»

Nicolas Pépé (attaquant du LOSC) : « On a su revenir au score face à une bonne équipe de Lyon. Ce n’est pas évident de faire ce qu’on a fait contre ce genre d’équipe, ce n’est pas donné à tout le monde. A la mi-temps, il y a eu des mots forts de la part du coach, ils ont eu le mérite de nous réveiller. Entre nous aussi, on s’est parlé et on a réussi à revenir sur le terrain en gagnant les duels. Car en première période, nous étions totalement absents dans tous les domaines. Et face à l’OL, si tu perds les duels, tu perds le match.

On est revenu dans ce match avec beaucoup plus d’envie et on a montré qu’on pouvait le mouiller ce maillot. Je pense que c’est mental, nous devons travailler là-dessus et essayer d’être performants sur deux mi-temps et non sur une partie du match, comme c’est souvent le cas.

Il faudra réussir à être bon du début à la fin contre Angers, le week-end prochain. C’est un très gros match dans l’optique du maintien. Pour moi, ce sera forcément une rencontre particulière puisqu’il s’agit de mon club formateur. Mais je ne me focalise pas dessus. On va essayer de l’emporter en équipe. C’est le principal. »

Luiz Araujo (attaquant du LOSC) : « Ce point est très important pour l’équipe, nous avons beaucoup travaillé pour en arriver là. A titre individuel, c’est aussi un grand plaisir et un grand bonheur pour moi d’avoir marqué ce but. Sur le coup, je vois Thiago (Mendes) qui lui-même me voit. Alors je me démarque le plus vite possible, je reçois le ballon et j’essaye d’armer une belle frappe. J’ai de la chance que mon tir rentre.

Aujourd’hui, j’ai pu montrer pourquoi j’étais ici, que j’avais des qualités. Ce n’est jamais évident quand on arrive dans un nouveau pays, avec une nouvelle langue, une nouvelle culture. C’est vrai que j’ai eu un peu de difficultés à m’adapter, mais je veux prouver que le LOSC a eu raison de me recruter. Et ça passe par des buts comme ça.

Joao (Sacramento) est celui qui nous traduit le quotidien aux entraînements. La semaine dernière en particulier, il a été très important à mes côtés, il m’a beaucoup aidé, m’a donné de la force. C’est pour ça que quand j’ai marqué, je lui ai sauté dans les bras. C’était un moment important pour l’équipe et je voulais le partager avec lui. »

Crédit Photo : Laurent SANSON – NordSports-Mag.com

Commentaires

En haut
PlaneteLille.com

GRATUIT
VOIR