Mike Maignan : « Je vise les plus grands clubs européens »

Discret dans les médias, Mike Maignan a accordé une interview au quotidien l’Equipe. Le portier des dogues est revenu sur son parcours au PSG, sa personnalité, sa saison avec le LOSC et ses ambitions personnelles.

Une personnalité discrète mais avec du caractère : « Cette réserve vient de ma personnalité. Je suis discret. Je préfère m’exprimer dans ma zone de travail. Et avant, je ne pouvais pas me permettre de trop parler. Pourquoi ? Parce que je n’avais rien prouvé. Je grandis. J’apprends. J’ai regardé aussi autour de moi pour voir comment ça se passait. Il y a des moments pour parler et d’autre pour garder les choses. Je suis quelqu’un d’assez compliqué. Parfois, je ne me comprends même pas ! J’ai un fort caractère. Je suis exigeant avec moi-même. C’est pour ça que je le suis aussi avec les autres. Cela peut être mal interprété. Mais je ne suis pas méchant. »

Il est également revenu sur sa très belle saison avec le LOSC. L’arrivée de Nuno Santos cet été en tant qu’entraîneur des gardiens a été un choix payant pour l’ancien parisien : « J’ai pris une saison de maturité. A mon âge, ça compte énormément pour un gardien. L’expérience est capitale. Mais il faut joueur pour l’accumuler. J’ai souvent entendu dire que je n’étais pas tout le temps concentré. C’était plus un manque de confiance. J’ai aussi redoublé d’effort. Mon travail Nuno Santos comme entraîneur des gardiens en juin a été payant. Il m’a bien cerné. Il me rentre dedans. »

Leader aux notes des gardiens « l’Equipe » depuis le début de championnat. Mike Maignan est un joueur ambitieux. Le dernier rempart lillois souhaite tout donner pour le LOSC avant de pourquoi pas, viser un top club européen et l’équipe de France : « Je veux finir à la meilleure place avec le LOSC, derrière le PSG. Si c’est le cas, je resterai à Lille car j’ai un contrat. Je veux encore tout donner pour ce club, ne pas sauter les étapes. Je veux tout bien faire ici avant d’aller voir plus haut. Mais je suis quelqu’un ambitieux. Je vise les plus grands clubs européens. Les bleus ? J’ai connu toutes les sélections de jeunes, des moins de 16 ans aux Espoirs, même avec le brassard entre les moins de 16 et les moins de 19 ans. Je n’ai encore jamais eu de pré convocation en équipe de France. Mais je veux frapper à la porte. »

Crédit Photo : Laurent Sanson – NordSports-Mag.com