L’ADN du LOSC selon Gérard Lopez

Dans une entrevue, le Président du LOSC, Gérard Lopez décrit l’ADN de son club : « Il y a d’abord l’intégration sociale. Il doit y avoir un ancrage local important, qui passe souvent par les joueurs. Si le prochain Eden Hazard est dans notre formation, ça aidera forcément. Le fait que le club soit important dans la ville et la région et que la ville et la région soient importantes pour le club est un point très important. La deuxième chose, c’est la formation. En National 2, on a aujourd’hui trois ou quatre joueurs qui vont vite intégrer le groupe pro. C’est important pour nous.

La troisième chose, c’est le sportif. Et là, y a quelque chose qui me fait rire. Quand on a regardé pour prendre un entraîneur la saison dernière et que le nom de Christophe (Galtier), que j’ai toujours beaucoup aimé, est arrivé sur la table on m’a dit : “Oui, mais c’est un entraîneur défensif.” C’est faux. C’est un entraîneur qui fait avec les joueurs qu’il a. La saison dernière, il manquait une structure expérimentée, mais ça ne veut pas dire que le coach ne voulait pas faire le spectacle et proposer du jeu offensif. Là, on découvre qu’il est capable de faire du jeu offensif. Non, Christophe Galtier est un très bon entraîneur qui va faire avec ce qu’il a, et on est tous d’accord pour vouloir un jeu plaisant avec des transitions très rapides.

On veut que les gens viennent au stade parce qu’ils savent qu’il va se passer quelque chose. On connaît le type de joueurs qu’on veut aller chercher, et on sait quel spectacle on veut donner aux fans. On est tous axés sur un foot beaucoup plus spectaculaire et on travaille tous dans ce sens. » a t’il déclaré dans France Football.

Crédit Photo : Laurent Sanson – NordSports-Mag.com