Supporters

DDH : « Nous avons des valeurs festives et d’accueil que nous défendons années après années.»

En ce début de championnat, PlaneteLille.com met en avant les sections de supporters. Après les DVE, nous vous proposons de découvrir la section familiale des Dogues d’Honneur. Le groupe situé comme le nom l’indique en “Honneur” du Stade Pierre-Mauroy s’impose depuis quelques années dans le paysage lillois.

Une nouvelle saison démarre, comment est votre état d’esprit en ce début championnat ?

On est confiant. On s’attendait à une saison de transition et au final c’est parti pour être une saison sportivement intéressante. On espère accrocher les places européennes.

Comment avez-vous vécu la saison passée ?

La saison passée a été compliquée mais pas seulement sportivement. Nous avons été très actifs en dehors du stade avec le LOSC, les médias et entre groupes de supporters. Lorsque le sportif ne va pas, tout s’acharne contre vous. Malgré tout ça a renforcé les liens entre sections.

L’année dernière vous étiez une centaine de cartés. Quels sont les nouveaux chiffre en ce début de saison ?

Les résultats mais surtout l’aspect spectaculaire ont clairement refroidi beaucoup d’abonnés. Nous avons une baisse sensible de cartés mais nous faisons toujours le plein pendant les déplacements. Ça prouve la bonne image véhiculée par notre groupe. Nous avons des valeurs festives et d’accueil que nous défendons années après années.

Quels sont vos objectifs cette saison ?

Nous souhaitons renforcer les liens avec les autres sections de supporters, faire un maximum de déplacements et comme tous les ans défendre nos valeurs. On souhaite poursuivre notre rôle de relais entre tribunes actives et dynamiser la tribune Est.

Pensez-vous organiser plusieurs déplacements ?

Nous avons organisé le déplacement à Amiens et nous prévoyons un déplacement à Paris, à Reims, peut-être à Strasbourg mais en petit comité. Si un match de coupe se déroule avec une géographie et une programmation favorables, bien entendu nous organiserons le déplacement. On a envie de faire un déplacement en terre bretonne et bien sûr assurer tous les déplacements en Champions League la saison prochaine 😉

Vous êtes au cœur de « l’alliance lilloise » en quoi consiste ce groupe ?

C’est d’abord une Alliance de moyens : échanger nos prestataires de matériels, compagnies de bus… Nous rencontrions les responsables des sections à Luchin lors des réunions organisées par la direction. Nous nous saluions sans vraiment nous connaître. Est née alors l’idée de se rencontrer en dehors de Luchin pour échanger sur l’actualité du club. Ça a permis notamment le déplacement à Toulouse où le LOSC voyant notre bonne entente nous en a confié l’organisation. L’Alliance est ouverte à tous. On invite toutes les sections à nous rejoindre.

On constate en ce début de saison que les supporters étaient au cœur du plan de communication du LOSC. Un lien renoué via de nombreuses animations. Que pensez-vous du renouveau ?

On ne peut que les encourager à continuer !

Pensez-vous que c’est pour oublier les stigmates de la saison passée ?

Le club a toujours organisé ce genre d’événements mais il est clair que les actions sont plus soutenues cette année dans le but de renouer et renforcer le lien avec les supporters après une saison difficile.

Êtes-vous satisfait du mercato et du début de saison du LOSC ?

Oui très satisfait. Le mercato a su contenter tout le monde : La DNCG, le LOSC, les supporters et les résultats sont là. Il faut inscrire cette dynamique dans la continuité. La balance économique est positive et les forces sportives de l’effectif sont conservées. Avec un budget d’achat très faible on a su faire un mercato de grande qualité. On ne peut que remarquer l’influence de Luis Campos qui a su remarquablement recruter des joueurs de grandes qualités sans se mettre en danger économiquement, le tout face une grosse concurrence des grands clubs européens.

Pensez-vous que le LOSC peut jouer les premiers rôles cette saison ?

On l’espère tous mais cela va se jouer principalement sur le terrain. Un championnat est une course de fond. 6 journées ne scellent pas un classement.

Un petit mot aux supporters ?

Venez au stade, profitons de cette chance d’avoir un stade magnifique dans une ville qui l’est tout autant. Les sections seules ne peuvent pas suffire à jouer le rôle de 12e homme.

Merci aux Dogues d’Honneur pour leur disponibilité. Au mois d’octobre découvrez l’interview des Go Rijsel Spirit, la section qui fait chanter la tribune sud du Stade Pierre-Mauroy.

Commentaires

En haut
PlaneteLille.com

GRATUIT
VOIR