A la UNE

Le sprint pour l’Europe est lancé !

Le LOSC vient de réaliser la bonne opération de cette 36e journée de Ligue 1. En s’imposant 1-0 face à Lorient grâce à un but de Rony Lopes. Les hommes de Frédéric Antonetti distancent le Stade Rennais de quatre points (7èmes) et se rapprochent de Nice et Saint-Etienne. 

Première Période

Bien que la première occasion de la rencontre soit Lilloise, le reste de la première période sera terne. Les Lillois comme face à Angers manque de rigueur et de précision. Les Merlus manquent même d’ouvrir la marque à la 27ème minute. la défense bien en place (et privée de ses cadors) permettent aux Lillois de garder un score vierge. Boufal se blesse et est sorti à la 26ème minute. les Lillois sont privés d’un cadre offensif et ça ne les aide pas pour essayer de prendre l’avantage sur leur adversaires, habitués du terrain synthétique.

A noter les efforts de Corchia et Amalfitano dans la première mi temps qui se démenaient comme des diables pour offrir des centres de qualité à Eder et Rony Lopes, rentré à la place de Sofiane Boufal.

Après une première mi-temps fade, les Lillois rentrent aux vestiaires. Se laisser envahir par les Merlus sur leur terrain alors que nous avons la place d’agir ressemble plus à une faute professionnelle qu’à un hold up comme contre Angers.

Deuxième Période

Heureusement la causerie d’Antonetti semble marcher: Sidibé dès la rentrée sur le terrain met en place le tank Lillois, suite à un centre de ce dernier et une fine remise d’Amalfitano, Eder reprend du plat du pied droit aux 16 mètres. Lecomte oppose sa main ferme et empêche l’attaquant portugais d’ouvrir le score en déviant en corner.

D’ailleurs cette gageur permet aux Lillois de s’emparer de bonnes occasions: 5 minutes plus tard c’est au tour d’Amalfitano d’agir de la même façon. Et finalement, à la 56ème minute, c’est bien Rony Lopes qui marque, grâce à une passe décisive d’Eder, sur un angle quasiment impossible.

FCL 0-1 LOSC

Et de ce fait, Lille ayant fait le plus dur, bloque son jeu et renforce sa défense. Lorient essaiera de revenir, sans succès. Lille est vainqueur sur cet horrible terrain synthétique, ce qui permet aux Lillois de regarder l’Europe droit dans les yeux.

Ce qu’il faut retenir

  • La bonne prestation d’Amalfitano lors des 90 minutes.
  • La bonne rentrée de Rony Lopes à la place de Sofiane Boufal (blessé).
  • Le match solide de Vincent Enyema.
  • La bonne opération au classement.

Ce qu’il ne faut pas retenir

  • La première période très pauvre en intensité.
  • Le terrain synthétique du stade du Moustoir.

losc_lille_vs_as_monaco_L1_j33_15-16_10-04-2016_photo_laurent_sanson-81

 Les meilleurs tweets de la rencontre :

Les Réactions

Frédéric Antonetti (entraîneur du LOSC) : « On est rentré difficilement dans le match mais c’était le troisième en une semaine et on avait laissé beaucoup de forces contre Paris et Angers. On a vécu une première mi-temps difficile, à l’image du match. J’ai dit aux gars à la mi-temps que ce serait dommage de laisser passer cette occasion et ils ont su trouver les ressources mentales. Ils font une bonne entame de deuxième mi-temps en marquant et après on résiste avec beaucoup de mental, ce qui nous a permis d’être solide. Mais on n’était pas non plus à l’abri d’un mauvais renvoi sur ce terrain synthétique. On résiste mais sans trop concéder d’occasions mais c’est une domination stérile. Ce qui est important, c’est de garder cette 6e place. On verra si elle est qualificative pour l’Europe. Après, si les autres équipes en course nous laissent la place, pourquoi pas la 5e place ? Il faut d’abord se concentrer sur nous ».

Sylvain Ripoll (entraîneur du FC Lorient) : « Actuellement, on a du mal à avoir cette capacité à être dangereux sur le plan offensif. On n’a pas eu d’occasion dans les 30 derniers mètres et on n’a pas réussi à mettre ce coup d’accélérateur. Il y a sûrement de la fatigue, un peu de lassitude en cette fin de saison mais il faut la gérer et aller au-delà et trouver cette flamme qui permet d’emballer un match. On donne l’impression de jouer mais ça manque de rythme. Lille est une équipe solide, qui n’a pas eu des tonnes d’occasions mais il a été efficace sur l’une d’entre elles. On a eu du mal à les déstabiliser. Notre jeu était stérile. En faisant des changements à l’heure de jeu, j’ai essayé de dynamiser le comportement offensif. Cela doit venir de partout mais sur les derniers matchs, c’est insuffisant à ce niveau. On a la volonté de bien terminer et un match comme ce soir ne nous permet pas de bien terminer ».

La feuille de match

FC Lorient : Lecomte – Gassama, Bellugou, Lautoa (Guerreiro, 80’), Paye – Jouffre (cap) (Cabot, 60’), Mesloub, Ndong, Philippoteaux (Barthelmé, 61’) – Jeannot, Moukandjo.
Entraîneur : Sylvain Ripoll

LOSC : Enyeama – Corchia, Soumaoro, Sunzu, Sidibé – Mavuba (cap) (Balmont, 85′), Amadou,  Obbadi –  Amalfitano, Eder (Benzia, 82′), Boufal (Lopes, 25’).
Entraîneur : Frédéric Antonetti

Crédit Photo : Laurent SANSON – NordSports-Mag.com

Commentaires

Dernières infos

To Top
Powered by Live Score & Live Score App