A la UNE

Trois points au bout du doute…

Le LOSC, némésis de Nancy depuis plus de 10 ans, se déplace en terres Lorraines pour s’imposer. Un devoir nécessaire pour pouvoir rester dans l’élite et bien-sûr confirmer un certain électrochoc qui donnerait bien du baume aux coeurs des supporters.

On a douté, on a eu peur, c’était bien dégueulasse mais on les a les trois points!

Première Période

Le match démarre doucement et, bien que les Lillois ne domine pas extraordinairement, ils repoussent assez facilement les entrées nancéiennes. Peut-être une tentative d’épuisement des hommes de Correa pour pouvoir les achever dans les dernières minutes, sachant que le LOSC se réveille en général pendant les 20 dernières minutes! Aucune des tentatives provenant des deux équipes n’a réellement été dangereuse.

Sur une tentative bête et normalement maîtrisable pour le LOSC, Issiar Dia reprend de la tête, laissé découvert par Soumaoro, et trompe Enyeama qui ne peut que toucher du bout des doigts.

31ème minute: ASNL 1 – 0 LOSC

Les Lillois ne vont se montrer guère dangereux pour le reste. A part une bonne action de Rony Lopes à la 43ème minute, le LOSC monte mais ne se montre aucunement dangereux.

Le LOSC rentre aux vestiaires, encore mené.

Seconde Période

La seconde mi-temps ne commence pas mieux. Les nancéiens confirment en prenant place dans la moitié Lilloise et les Locsistes ne sortent rien et n’attaquent pas plus. Marko Basa se blesse sur le synthétique. Franck Passi décide de changer la disposition offensive: Mavuba sort pour laisser rentrer Kishna. De l’attaque au numéro 10, tous les joueurs sont à vocation offensive.

D’ailleurs Kishna permet à Benzia de s’introduire dans la surface Lorraine mais se fait faucher par un Lorrain, l’arbitre ne réfléchit pas: pénalty! De Préville le transforme pour s’offrir son 7ème but cette saison.

ASNL 1 – 1 LOSC

Le rythme baisse automatiquement. Les Lillois se laissent repousser à nouveau. Suite à une grosse faute de Pédretti sur Corchia à la 75′, Correa est exclu du banc de touche Lorrain pour contestation. Les Nancéiens sont bien obligés d’en prendre un coup. C’est le moment d’attaquer.

Et c’est ce qu’il se passe: les nancéiens montent et s’offrent une occasion en or, repoussée on ne sait comment par Enyeama qui renvoie sur les attaquants Lillois, tout le monde coopère et Rony Lopes se permet de tromper Chernik sur le côté opposé.

ASNL 1 – 2 LOSC

Les Lorrains réclamaient un pénalty. L’arbitre est pris d’assaut.

Le reste du match est très brouillon mais le LOSC repousse les attaques avec sérénité. Rony Lopes manque même de marquer le 3ème but mais l’important est que les Dogues repartent de Lorraine avec les trois points.

Réactions

Ibrahim Amadou (mi-temps): « On a du mal à se procurer des occasions. Il faut insister. C’est dommage car avec la tête du but, ils n’ont pas beaucoup d’occasions. Faut faire mieux en deuxième mi-temps. »

Julien Cétout (mi-temps): « C’est intéressant parce que il y a but à la fin! Je suis content. Ca permet à l’équipe de mener à la mi-temps. On a enfin débloquer le compteur but. Ca faisait longtemps. On va résister à la 2ème mi-temps. »

Vincent Muratori: « Sur l’action, le défenseur Lillois touche de la main et donc il devrait y avoir penalty. Pas pour l’arbitre. Après, il y a but. On est victime. Maintenant, c’est fait mais au final on se fait avoir. C’est énervant. »

Franck Passi: « J’ai mis la meilleure équipe pour essayer de gagner. On a contrôlé le match jusqu’au but mais le pénalty nous a remis dans le match. On doit féliciter les joueurs. C’est pas facile mais on y est arrivé. »

A Retenir

  • Rony Lopes, le seul Lillois intéressant pendant cette première mi-temps.
  • L’occasion de Benzia en partenariat avec Kishna.
  • Le 7ème but de De Préville.
  • Benzia, vrai leader.
  • Kishna,trop laissé de côté. Il était à l’origine de l’action de Benzia qui a donné le pénalty. Depuis son entrée le LOSC reprend du poil de la bête. Il sauve le LOSC d’un but en repoussant le ballon de la tête sur la ligne.
  • Rony Lopes qui enchaîne les buts!

A Ne Pas Retenir

  • La suffisance Lilloise: on ne tente pas assez et chaque action part d’une intention solitaire. Aucun travail d’équipe…
  • Les erreurs, surtout celle de Mavuba à la 40′, qui permet à Marchetti de se montrer très dangereux. Peut-être un signe pour son futur…
  • Trop de suffisance. La défense commet beaucoup d’erreurs techniques. Et ce n’est même plus de la suffisance vu qu’ils sont menés.
  • Deux blessés sur un terrain synthétique, un pour chaque équipe.

Formations

AS Nancy Lorraine: entr. P.Correa

Gardien: Chernik

Défense: Cuffaut – Diagne – Cabaco – Muratori

Milieu: Marchetti – Diarra ( puis Pedretti, 74′) – Cétout

Attaque: Dia – Mandanne ( puis Hadji, 68′)- Maouassa ( puis Busin, 78′)

LOSC: entr. F.Passi

Gardien: Enyeama

Défense: Corchia – Basa ( puis Alonso, 53′) – Soumaoro – Béria

Milieu: Amadou – De Préville – Mavuba ( puis Kishna, 60′)

Attaque: Benzia ( puis Bissouma, 73′) – Eder – Rony Lopes

Arbitre: A. Delerue

Buts et Cartons

ASNL: Dia (but à la 31′), Cétout ( carton jaune, 75′), Pedretti (carton jaune, 75′), Cuffaut ( carton jaune, 85′)

LOSC: De Préville (but à la 63′, puis carton jaune, 85′ ), Rony Lopes ( carton jaune, 65′ et but, 81′)

Crédit Photo : Laurent SANSON – NordSports-Mag.com

Commentaires

Dernières infos

To Top
Powered by Live Score & Live Score App