A la UNE

Transfert et élimination: Lille a eu « très » chaud

C’est une certitude: Nicolas De Préville sera Lillois la saison prochaine. Le mercato de Lille n’est pas trop mal et a même plutôt fière allure. Une aubaine, oserai-je dire même une chance inespérée par rapport à la catastrophique élimination de l’Europa League, dont le LOSC fût la victime fortuite.

Mais alors: pourquoi l’officialisation de l’attaquant Rémois met-elle autant de temps? La raison est très simple: le LOSC ne pensait pas se faire éliminer.

Qu’on soit bien d’accord: chaque équipe espère réussir son parcours Européen au maximum… Mais le LOSC pensait vraiment passer et donc récupérer des garanties ayant pour utilité de confirmer un futur certain au niveau du staff, des infrastructures et une stabilité économique. Malheureusement, cela n’a pas été validé.

Le site Ecofoot a édité un article expliquant les conséquences financières de l’élimination en Europa League: si on prend en compte les garanties financières des différentes victoires et des frais de retransmission en plus de différentes autres dotations, le LOSC serait passé à côté d’un joli pactole de plus de 8M€, énorme lorsque l’on pense que nous sommes passés in extremis devant la DNCG.

De ce fait, ayant prévu d’être actif sur plusieurs points du marché des transferts après ce match-là, le LOSC aurait pu voir son projet tombé à l’eau:

« Cette élimination anticipée pourrait cependant encourager le LOSC à revoir ses positions sur le marché des transferts. Avec un calendrier allégé, il est possible que le club nordiste ne donne finalement pas suite à certains dossiers étudiés. En sens inverse, le club nordiste pourrait accélérer certains départs » indiquait Anthony Alyce pour Ecofoot il y a quelques jours de cela, alors même que Nicolas De Préville et Jean-Pierre Caillot (président de Reims) avaient déjà indiqué le transfert du jeune joueur.

Si un soutien financier de taille n’était pas venu, De Préville ne serait pas Lillois et un éventuel futur transfert dans la Métropole n’aurait pas eu lieu sans des ventes de cadres importants (Corchia, Amadou,…)

A savoir que Lille s’est déjà retrouvé devant cette situation avec le transfert de Corchia.

Mais voilà! Une action inespérée (un miracle même) s’est présentée. Le transfert a bien eu lieu et les garanties financières sont arrivées par l’intermédiaire de Marc Coucke, célèbre actionnaire Belge du LOSC.

 La Voix du Nord a indiqué aujourd’hui: « Le joueur a déjà signé et le contrat est en cours de validation par la LFP. L’officialisation de l’arrivée de l’attaquant, en provenance de Reims, interviendra mardi ou mercredi. La transaction a coûté 4,5 millions d’euros et De Préville s’est engagé pour quatre saisons. […] Marc Coucke n’est pas étranger à cette arrivée.« 

Seulement ce qui se dit dans les travées de Pierre-Mauroy c’est que Marc Coucke aurait réglé la totalité du transfert de De Préville, ce qui nous permet de réaliser le degré de dépendance du LOSC face à cette situation.

L’officialisation devrait se faire demain et le LOSC repartirait de bon pied pour le championnat.

Cependant, certains problèmes restent encore à régler:

Le cas Boufal: celui-ci pourrait très bien rester et nous le reverrons sur les terrains en septembre; et bien sûr la prolongation d’Antonetti qui, sans les garanties de transfert fournies par Coucke, aurait pû tourner au vinaigre.

Crédit Photo : Laurent SANSON – NordSports-Mag.com

Commentaires

Dernières infos

To Top