A la UNE

Toujours plus fort, toujours plus haut!

Nos joueurs peuvent être fiers: en planter 4 contre l’AS Monaco, c’est pas donné à tout le monde. Les joueurs ont fait preuve d’un grand professionnalisme mais aussi d’un réalisme étonnant. Sortir le dauphin du PSG aussi facilement relève quasiment du miracle quand on se rend compte où notre équipe se trouvait avant la trêve. Chronique d’un match haut en couleur.

Première Période

Le match débute sans grands ébats: les contres monégasques inquiètent des Lillois prudents qui ne prennent pas le risque de laisser leur moitié de terrain inégalement quadrillée. Il faudra attendre la 16ème minute et le poteau d’Amalfitano pour voir la première action concrète Lilloise. Les Nordistes, en confiance, multiplient les percées et les Monégasques, un peu dépassés, se résument aux fautes. Le net avantage Lillois est récompensé finalement à la 37ème minute sur un tir puissant d’Amalfitano.

LOSC 1-0 ASM

Au terme d’une première période bien rythmée malgré une entame poussive, Lille vire en tête à la pause grâce à Amalfitano (37e). L’ASM s’est procuré de belles occasions mais Enyeama se montre à nouveau décisif du côté des Dogues.

losc_lille_vs_toulouse_fc_L1_j31_15-16_19-03-2016_photo_laurent_sanson-40

Seconde Période

La deuxième mi-temps démarre la rage au ventre des deux côtés. Les percées Lilloises agacent Monaco qui commet d’énormes fautes (retenue du maillot de Boufal par Jemerson par exemple) mais la plus flagrante pourrait être le tacle assassin de Carvalho sur Corchia à la 53′! L’arbitre ne sanctionnera pas mais la douleur était visible. De ce fait Civelli est expulsé pour s’être vengé sur Carvalho. Frédéric Antonetti est désemparé dans sa zone technique. Son équipe se retrouve à dix alors que Ricardo Carvalho s’en sort sans avertissement pour sa précédente faute. Où est l’arbitrage dans ces situations? Pas besoin de vidéo pour voir l’intention de blesser!

Qu’à cela ne tienne! On les connaît nos Lillois et à défaut d’être 11 très bons joueurs, vous avez 10 gaillards enragés!

Monaco essaie de se procurer plus de possibilités dans la surface et joue de fautes. Leur mauvaise mentalité est récompensée quand Echiéjilé commet une énorme faute sur Corchia (qui doit sûrement être fait de béton pour pouvoir résister à ton ces affronts!) De ce fait Echiéjilé reçoit un rouge et le match se rééquilibre.

Dans la foulée, grâce à une formidable action de Boufal, celui sert Obbadi. Notre GRAND Mounir décale sur Eder qui marque. Magic Eder nous fait un bien fou!

LOSC 2-0 ASM

Le LOSC mène cette rencontre par la bout du pied. L’AS Monaco essaiera de se procurer une petite occasion (sauvée d’une main par notre Nigérian préféré.) Mais il ne faudra que quelques minutes à Boufal et Obbadi pour remettre le ballon dans les filets Monégasques: une passe décisive de l’ancien Angevin pour l’ancien Monégasque et une frappe d’école entre les jambes de Subasic. Les Monégasques peuvent crier à la traitrise: un ancien de leur maison non seulement marque contre leur équipe mais célèbre pleinement son premier but sous les couleurs du LOSC.

LOSC 3-0 ASM

Lille continue son festival offensif. ET 1 ET 2 ET 3 ZERO peut se faire entendre dans les tribunes. Des OLAs sont démarrées: rarement nous avions vu une telle ambiance à Pierre-Mauroy!

Les actions Nordistes continuent. Un pénalty est réclamé à la 86ème minute pour une main de Guido Carillo sur une tête de Sidibé, l’arbitre n’accorde rien.

C’est bien ce même Sidibé qui, deux minutes plus tard, décide de se faire vengeance. Profitant d’un mauvais alignement de la défense, Sidibé est alerté à gauche dans la surface. L’arrière gauche du LOSC ajuste Subasic du pied droit.

LOSC 4-0 ASM

L’AS Monaco se donne un peu de baume au coeur à la 91′: Bahlouli, profitant d’une erreur de défense, trompe Enyeama sur la droite et réduit un peu le score. C’est malheureusement un peu tard pour se réveiller.

LOSC 4-1 ASM

losc_lille_vs_toulouse_fc_L1_j31_15-16_19-03-2016_photo_laurent_sanson-26

Ce qu’il faut retenir:

  • Un match d’école des joueurs Lillois. Une entente incroyable entre les partenaires.
  • On se rapproche de l’Europe!
  • Le match monstrueux d’Obbadi, Eder, Boufal!
  • Sébastien Corchia est fait en métal!
  • 4 buts contre le deuxième de Ligue 1, faut le faire!
  • Merci, M. Antonetti!
  • L’ambiance dans le stade.
  • La communion avec les joueurs!

Ce qu’il ne faut pas retenir:

  • Les Monégasques sont des bouchers.
  • L’arbitrage était exécrable.
  • Le toit était fermé alors que le soleil brillait…
  • L’expulsion de Civelli: il ne sera pas à Ajaccio et manquera la finale contre le PSG.

Les Réactions

Sébastien Corchia: « Il nous fallait cinq victoires consécutives pour regarder vers le haut, au maximumOn continue notre série. La première victoire nous a fait du bien (2-0 contre Reims le 5 mars). Maintenant, on verra, on ne se prend pas la tête. On se sent très bien, toute l’équipe. On prend beaucoup de plaisir sur le terrain. Il y a eu un déclic. On avait besoin de cette série sur le plan psychologique. Il n’y a pas tellement longtemps, on n’était pas très bien. La confiance permet de prendre plus de risques tout en maintenant notre solidité défensive. Chacun des joueurs lillois a élevé son niveau. L’arrivée des recrues cet hiver (Amalfitano, Eder) nous a fait du bien. Le coach nous fait beaucoup travailler en semaine. On commence à maîtriser les schémas tactiques et ça paye. A Nantes (3-0 le 3 avril), on n’avait pas bien joué les contres. On a su corriger le tir contre Monaco car on avait revu les actions en vidéo la semaine durant. Mettre quatre buts à l’ASM prouve que nous nous sommes améliorés. J’ai l’impression que l’on peut monter en puissance pour cette fin de championnat. Sans s’enflammer. Mais on sait que tous les matches seront vraiment difficiles. »

Léonardo Jardim, entr. de l’AS Monaco: « Aujourd’hui, c’est un mauvais match dans sa globalité. Et aussi un bon match de Lille qu’il faut féliciter. Quatre buts encaissés, c’est beaucoup. Même quand on est menés 0-1, on a essayé de revenir et on a offert des contre-attaques à l’adversaire. C’est un mauvais jour. C’est un moment difficile de notre saison. Nous avons besoin de réfléchir et d’attendre une réaction pour les derniers cinq matches. La confiance n’est pas la même. Mais nous sommes professionnels et nous allons réagir. Nous sommes deuxièmes ex-aequo avec Lyon. Nous avons perdu l’avantage mais je crois que nous pouvons encore terminer deuxièmes. Nous allons travailler pour cet objectif. Nous étions un peu fatigués sur le plan psychologique et physique. Mais je pense que le club peut encore bien réagir pour les cinq derniers matches.« 

Frédéric Antonetti: « On a fait un très bon match. Il faut féliciter les joueurs. On a été bons sur les premiers et les deuxièmes ballons, sur les attaques placées, les contre-attaques. Cela ne peut se faire que contre une équipe en face qui joue. Monaco a beaucoup de qualités et des joueurs talentueux. Elle a joué. C’est donc plus que méritant de l’avoir emporté. Je l’ai dit la semaine dernière qu’on avait une petite chance de bien figurer dans ce championnat. On a fait cinq victoires de suite mais il en faudra d’autres car les équipes devant nous ne lâcheront rien. Passer devant une autre équipe au classement, pourquoi pas, mais devant deux, cela me semble plus difficile. Au delà du classement, je veux féliciter mes joueurs car ils ont démontré beaucoup de choses. La communion avec le public était belle à voir. Quand on gagne des matches, on ose plus de choses. Mais tout équilibre reste fragile, c’est pourquoi il faut garder de l’humilité car un match difficile nous attend à Ajaccio. »

A propos de Civelli: « Je suis malheureux pour Renato qui est un leader de notre groupe et un professionnel exemplaire. Je vais rester prudent car je n’ai pas revu les images. L’arbitre est le seul juge. Je pense seulement qu’il y a au moins faute contre Corchia. Mon regret,  c’est que Carvalho, qui a du métier, en rajouteRenato est tombé dans le piège. Monaco est une équipe qui a beaucoup d’expérience. »

losc_lille_vs_toulouse_fc_L1_j31_15-16_19-03-2016_photo_laurent_sanson-56

La Feuille de Match:

AS Monaco

Entr. Jardim, Leonardo

Gardien: D. Subasic

Défense: Fabinho – Raggi- Carvalho – Jemerson – Echiéjilé

Milieu: Toulalan – Dirar (puis Carillo à la 59′) – Silva – Lemar (puis Mbappe Lottin à la 60′)

Attaque: Vagner Love (puis Bahlouli à la 68′)

Lille OSC

Entr. Frédéric Antonetti

Gardien: V. Enyeama

Défense: Corchia – Civelli – Basa – Sidibé

Milieu: Balmont (puis Soumaoro à la 59′) – Obbadi (puis Mavuba à la 82′) – Amadou

Attaque: Boufal (puis Tallo à la 85′) – Eder – Amalfitano

Buts: Pour Lille: Amalfitano (37′), Eder (67′), Obbadi (77′), Sidibé (88′). Pour Monaco: Bahlouli (91′).

Avertissements: Pour Lille: Obbadi (32′). Pour Monaco: Raggi (43′), Fabinho (44′).

Expulsions: Pour Lille: Civelli (55′). Pour Monaco: Echiéjilé (64′).

Arbitre: Sébastien Moreira.

Crédit Photo : Laurent SANSON – NordSports-Mag.com

Commentaires

Dernières infos

To Top
Powered by Live Score & Live Score App