A la UNE

Sofiane Boufal : Ange ou Démon ?

Pour certains Sofiane Boufal est la nouvelle pépite du championnat français, d’autres le comparent à Florian Thauvin, jeune pousse ayant pris la grosse tête. Sofiane Boufal est-il un ange ou un démon ?

Du SCO Angers au LOSC

Agé seulement de 22 ans, Sofiane Boufal a été formé au SCO Angers où il jouera cinquante-quatre matchs et marquera quatre buts. La saison 2014-2015 révèle le jeune angevin qui devient un joueur clé pour l’équipe, il sera alors élu meilleur joueur de Ligue 2 à la mi-saison. Les dirigeants du LOSC flashent sur le franco-marocain et l’achètent pour 4 millions d’euros. Peu utilisé à son arrivé par René Girard, son talent éclot à l’arrivée d’Hervé Renard qui l’utilise en réel meneur de jeu du onze lillois. En Mai 2015, il est pré-sélectionné pour les qualifications de la CAN 2017 avec le Maroc. Par la suite sélectionné pour affronter la Libye, il reviendra sur sa décision afin de pouvoir espérer un jour porter le maillot de l’équipe de France.

losc_vs_sm_caen_ligue_1_j24_15-16_photo_laurent_sanson-45

Auteur de gestes techniques de qualité, permettant de déstabiliser la défense adverse en quelques secondes, le milieu de terrain lillois est courtisé par les meilleurs clubs d’Europe et notamment le PSG : « Paris est un club qui fait rêver, c’est le seul club français qui peut gagner la Ligue des champions, un club magnifique, c’est un projet qui me fait rêver ».
On l’annonce sur le départ, et certaines offres avoisineraient 20 millions d’euros. Finalement, Sofiane Boufal restera dans la capitale des Flandres. L’ensemble des offres seront refusées par Jean-Michel Vandamme.

losc_vs_stade_rennais_fc_ligue_1_j25_2015-2016_07-02-16_photo_laurent_sanson-10

Du passement de jambes au carton rouge, il n’y a qu’un pas :

Depuis, chez les supporters du LOSC, les avis divergent. Pour Stéphane « Son futsal dans les surfaces c’est bien mais avec des buts c’est mieux, il faut laisser la chance aux autres ». En effet, pour certains supporters, les dogues ont perdu trop de points suite à des prestations trop individualistes. C’est le cas d’Emmanuel : « C’est un bon dribbleur mais il est trop personnel et petit cerveau. A ce niveau-là, on n’a pas le droit de faire deux fautes grossières consécutives, il nous coûte 4 points en trois matchs. Sans ces conneries le LOSC serait dixième au classement aujourd’hui. ». Le carton rouge reste à travers la gorge. Pour certains, deux cartons rouges, et neuf cartons jaunes depuis le début de saison c’est beaucoup trop. Pour d’autres, Sofiane Boufal est au rendez-vous : « Le LOSC perd 4 points à cause de lui ? Le foot est un sport d’équipe. Sans lui nous aurions peut-être pris 0 point sur ces deux matches il est passeur sur les buts de Corchia et d’Eder ». Meilleur buteur de l’écurie lilloise depuis le début de saison (6 buts en 20 matchs joués), le milieu de terrain lillois est la meilleure arme offensive des dogues à ce jour.

Alors Sofiane, ange ou démon ?

Crédit Photo : Laurent SANSON – NordSports-Mag.com

Commentaires

Dernières infos

En haut