Brèves

Seydoux : « Seul Lopez peut sauver le club aujourd’hui »

Interviewé par nos confrères de France Football, l’ancien président du LOSC est revenu sur la situation actuelle du club. Pour Michel Seydoux ; le responsable des contre-perfomances c’est Marcelo Bielsa et non Gérard Lopez : « Le responsable des contre-performances, ce n’est pas M. Lopez, c’est M. Bielsa. Si on ne remet pas l’église au milieu du village, on ne comprendra pas la situation et on ne trouvera pas la solution. Les contre-performances sportives qui s’accumulent les unes après les autres viennent du choix de laisser carte blanche à M. Bielsa, que tout le monde considérait comme audacieux, ambitieux et formidable. Il a mis le club dans un pétrin sans nom. Gérard Lopez a investi beaucoup en fonction de ce que voulait M. Bielsa. Le recrutement, les joueurs écartés, le loft, les erreurs stratégiques, c’est tout ce qui amène à la situation actuelle, à cette calamité.»

Malgré les différents événements, Michel Seydoux confirme sa position, la seule personne pouvant sauver le LOSC c’est Gérard Lopez : « Seul Lopez peut sauver le club aujourd’hui, car c’est lui qui est au pilotage. Il faut l’union sacrée derrière les gens qu’il a mis en place. Il y a encore beaucoup de monde dans le stade, malgré les mauvais résultats. Il règne un engouement populaire. Les événements récents montrent que le club n’est pas amorphe, atone. Il y a encore une âme. Il faut se remettre du raz de marée Bielsa. Pour moi, c’est une vraie erreur de casting. Là-dessus, Gérard Lopez a sa part de responsabilités, il le reconnaît d’ailleurs. Il a fait confiance, le projet avait du sens. Aujourd’hui, c’est plus facile de dire que c’est la faute du président. Il n’y a pas de problèmes financiers ! C’est un problème d’incompréhension. Il y a des montages financiers que le système français ne connaît pas bien. Là aussi, il y a eu des petites erreurs de jeunesse dans le management. Mais je ne suis pas du tout inquiet. Le club n’est pas foutu. S’il l’était, je le dirais. Il y a les moyens de s’en sortir, car il y a des joueurs de qualité. Mais il ne faut pas que tous les éléments se retournent contre le club. Parce que, là, ce serait la théorie du chaos. »

Crédit Photo : Laurent SANSON – NordSports-Mag.com

Commentaires

En haut