Ligue 1

SCO – LOSC (1-0) : Malédiction angevine

Après un très bon début de saison (sept points en trois rencontre) et un mercato agité, les joueurs de Christophe Galtier se déplaçaient ce samedi au Stade Raymond-Kopa pour affronter le SCO Angers.

« Bête noire » des dogues, Lille a remporté seulement 16% de ses matches au Stade Raymond-Kopa. Ce samedi, la malédiction s’est une nouvelle fois confirmée. Face à un bloc angevin costaud, les lillois ont montré une certaine envie sans pour autant réussir à tromper Ludovic Butelle. Hormis une belle action de Nicolas Pépé dès la troisième minute, il n’y a pas grand-chose à se mettre sous la dent jusqu’à la parade de Mike Maignan. Sur un coup-franc plein axe, Traoré tente d’ouvrir le score sur une belle tête croisée. Le portier lillois réalise un arrêt de grande classe.

Au retour des vestiaires, le SCO Angers pousse pour tenter de obtenir leurs trois premiers points de la saison : à la soixantième minute, Troré trompe le gardien lillois. Sur un corner, Flavien Tait reprend le ballon pour le défenseur angevin. Celui-ci trompe Mike Maignan d’une demi-volée (1-0). Trois minutes plus tard, les lillois auront l’occasion de revenir au score sur pénalty. Thomas Mangani touche le ballon de la main dans la surface de réparation. Eric Wattelier siffle pénalty et expulse le milieu de terrain. Loïc Rémy se charge de tirer le pénalty mais l’ancien international français n’appuie pas assez son ballon. C’est raté ! En infériorité numérique pendant plus de 30 minutes, l’équipe angevine aura fait preuve de générosité pour arrêter les tentatives lilloises.

Les dogues rentrent à la maison bredouille avant la trêve internationale. Un accident de parcours au vu des belles prestations des dogues depuis le début de saison. Prochain match au stade de la Licorne face à Amiens.

L’homme du match : Ludovic Butelle

L’ancien gardien du LOSC a sauvé son équipe notamment sur le pénalty arrêté face à Loïc Rémy mais également face à l’intenable Nicolas Pépé. Âgé de 35 ans, Ludovic Butelle a démontré que le SCO pouvait encore compter sur lui cette saison.

Ce qu’il faut retenir :

  • Le bon match de Mike Maignan
  • Les 400 supporters lillois présents.
  • La première apparition de Koné.
  • Le très bon match de José Fonte.

Ce qu’il ne faut pas retenir :

  • Thiago Maïa très brouillon.
  • Loïc Rémy qui manque de rythme.
  • Le pénalty raté.

La feuille de match :

SCO Angers : Butelle – Manceau, Traoré (cap.), Pavlovic, Bamba – Ndoye, Santamaria, Mangani – Reine-Adelaïde (Capelle, 85’), Bahoken (Kanga, 71’), Tait
Entraîneur : Stéphane Moulin

LOSC : Maignan – Çelik, J.Fonte, Soumaoro (cap.), Ballo-Touré (Koné, 75’) – Xeka, T.Maia – Pépé, Ikoné (Dabila, 88′), Bamba – Rémy (Araujo, 68’)
Entraîneur : Christophe Galtier

Crédit Photo: Laurent Sanson – Nordsports-mag.com

Commentaires

En haut
PlaneteLille.com

GRATUIT
VOIR