A la UNE

Quel Gâchis !

L’attente est à la confirmation. Les Lillois, vainqueurs des Caennais la semaine dernière, ont à coeur de confirmer que l’adaptation se fait en douceur et que les plans du nouveau coach fusionnent bien avec l’équipe. Une nouvelle défaite serait synonyme de travail supplémentaire dans la cohésion et l’entente  des joueurs.

Première Période

Le premier quart d’heure est très mitigé. Les deux équipes essaient de perforer dans le camp adverses en construisant des attaques de qualité mais les défenses sont aux aguets. Les Lillois se procurent une superbe occasion grâce à la doublette Benzia-El Ghazi à la 11ème minute.
Les Bordelais en revanche grâce à Malcolm et Kamano notamment réagissent bien en contre mais Junior Alonso et la défense centrale réagissent bien jusqu’à un coup de génie de Vada qui laisse Junior Alonso impuissant à la 16ème minute.

LOSC 0-1 Girondins de Bordeaux

Les Girondins en profitent pour en remettre une couche. Le but les a galvanisé et ils permettent de s’introduire aux abords de la surface plus librement. Basa étant forfait, on voit quand même que Junior Alonso essaie de se retrouver dans le plan de match. N’ayant pas joué autant que Xeka ou El Ghazi par exemple, c’est normal qu’il patauge un petit peu.

Les Lillois ont laissé leur possession de balle avantageuse aux Bordelais et souffrent de plus en plus. A partir de la 20ème minute, les Lillois essaient de s’imposer un peu plus et de construire dans la moitié Bordelaise.

Les Lillois doivent essayer, ils ont les possibilités de tuer le match. Les Bordelais accumulent occasions après occasions et nos Lillois semblent pas mal dépassés.

Le fait que Kamano et Malcolm puissent se débarrasser si facilement des défenseurs est plus qu’inquiétant.

A 10 minutes de la mi-temps, les Lillois souffrent mais gardent la possession. Si on n’arrive pas à aligner trois passes, ça ne sert à rien de posséder 56% du ballon.

Alors qu’il est lancé, Sankharé est poussé par Amadou qui écope d’un carton jaune pour avoir retenu son ancien coéquipier.

Les Dogues ont les nerfs. Les poussettes et titillements bordelais leur montent à la tête.

Seconde Période

Malgré l’entrée d’Eder, les Lillois ne sont toujours pas dans le coup: Vada a failli alourdir la marque à la 50′. Les Lillois sont quand même plus réactifs. On utilise les ailes: Corchia et Palmieri sont sollicités et c’est bien mais Benzia fait sa part aussi. Il ne faut rien lâcher.

Les Lillois réagissent en balançant les ballons vers l’avant mais les derniers gestes manquent. Toujours les derniers gestes!

Les passes ne sont pas assurées, les gestes font faux bonds souvent, c’est mal négocié: les Dogues sont trop brouillons et se font menés en bateau par des Girondins qui les entraînent dans un rythme trop stérile.

Quand les Bordelais décident de mettre un coup, ils enrhument littéralement toute la défense.

MAIS, nos Lillois ne sont pas finis! A la 66ème minute, suite à une incursion, Nicolas de Préville se fait fauché par Jovanovic dans la surface: l’arbitre n’hésite pas et déclare le pénalty. De Préville la tire dans le petit filet côté gauche alors que Carrasso avait plongé sur la droite.

LOSC 1-1 Girondins de Bordeaux

Et Eder, le génie Lusitanien, part seul et prend Jovanovic puis Pallois à contrepied, marque la pause devant Carrasso (histoire de le faire douter) et place le ballon sous le corps du Bordelais.

LOSC 2-1 Girondins de Bordeaux

En deux minutes les Lillois en mettent deux dans les dents des Bordelais en deux minutes. Et à partir de là, les Lillois, Rony Lopes et De Préville en tête, se jettent à l’assaut des buts Bordelais mais les défenseurs se remettent bien dans le jeu.

A la 78ème minute, alors qu’il vient à peine de rentrer, Ounas reprend de volée et trompe Enyeama.

LOSC 2-2 Girondins de Bordeaux

2 minutes plus tard, Palmieri s’énerve sur Ounas et prend le deuxième carton jaune, il est immédiatement expulsé.

Dans la foulée, Ounas élimine Béria et frappe un superbe tir enroulée qui échappe totalement à Enyeama. Les Girondins reviennent en tête.

LOSC 2-3 Girondins de Bordeaux

Et là ça part complètement en n’importe quoi. Les Lillois poussent un peu n’importe comment mais avec conviction (c’est avant qu’il faut pousser dans ce genre de match).

Rio Mavuba qui vient à peine de rentrer se fait exclure pour cause de mots échangés. Les supporters insultes copieusement l’arbitre.

Sur un dernier coup franc, tout le monde est monté mais personne ne poussera la balle une dernière fois dans le but de Carrasso.

Le LOSC s’incline à domicile au terme d’un match raté.

Réactions

A la mi-temps : 

Valentin Vada: « On a fait une bonne mi-temps. Cette équipe va venir nous chercher en deuxième mi-temps, c’est sûr. Il faut tenir et se créer de nouvelles occasions. »

Eric Bauthéac: « Ils jouent le jeu que nous voulons jouer. Ils nous rentrent dedans alors qu’à domiciles, c’est nous qui devrions leur rentrer dedans. On doit être des guerriers et là on est un peu trop timorés. »

A la fin du match : 

Adam Ounas: « J’avais à coeur de marquer pour la première fois en Ligue 1. Je remercie le coach de m’avoir fait rentrer. A la fin, il y a eu beaucoup d’attaques Lilloises.Une fois que j’ai crocheté, j’ai vu que Béria était loin alors j’ai enroulé et c’est rentré. »

Franck Béria: « On paie nos erreurs. On a la chance de revenir déjà, on existait pas en première mi-temps. Il ne fallait pas se déconcentrer. Il faut aussi se parler sur le terrain. On est un groupe jeune. Il faut être solidaire. il faut savoir encadrer les jeunes. »

A Retenir

  • L’association El Ghazi – Benzia
  • La titularisation de Junior Alonso
  • Les arrêts d’Enyeama
  • Xeka toujours aussi investi
  • Benzia dribble avec une aise déconcertante.
  • 6ème but de la saison pour Nicolas de Préville.
  • Le genie d’Eder.

A Ne Pas Retenir

  • Sankharé qui voulait nous la mettre clairement
  • Les relances approximatives de Béria et Amadou
  • Les contrôles ratés de Bauthéac en premier mi-temps.
  • Gajic qui apparemment a mal quand on lui touche un peu le visage.
  • Le rythme qui n’y est pas.
  • Palmieri, ce carton jaune. C’est lui qui a été le chercher.
  • L’arbitre qui mate son oeuvre: les cartons ont été délivrés sans retenu côté Lillois.

Formations

LOSC : Enyeama – Corchia, Béria (cap), Alonso, Palmieri – Xeka, Amadou –  El Ghazi, Benzia (Lopes, 60’), Bauthéac (Eder, 46’) –  De Préville (Mavuba, 81’).
Entraîneur : Franck Passi
FCGB : Carrasso – Gajic, Jovanovic (Menez, 75’), Pallois, Contento – Vada (Plasil, 61’), Toulalan (cap), Sankharé – Malcom (Ounas, 75’), Laborde, Kamano.
Entraîneur : Jocelyn Gourvennec

Buts et Cartons

Lille OSC: Palmieri ( cartons jaunes, 36′ et 80′ et donc carton rouge), Amadou ( carton jaune, 39′), De Préville ( but, 66′), Eder (but, 67′), Corchia ( carton jaune, 90′), Mavuba ( deux cartons jaunes à la 92′ et donc un rouge.)

Girondins de Bordeaux: Vada ( but, 16′ et carton jaune à la 42′), Ounas ( buts à la 78′ et à la 80′), Gajic ( carton jaune, 93′.)

Crédit Photo : Laurent SANSON – NordSports-Mag.com

Commentaires

Dernières infos

To Top