A la UNE

Le LOSC au top du développement footballistique

On parle de renouveau à chaque saison: les effectifs sont souvent changés et contrairement aux valeurs sûres et bien implantées en Europe comme le Bayern ou la Juventus, le LOSC bouscule souvent ses piliers (financiers, staffs, administratifs, etc,…)

Mais comment peut-on rester compétitifs dans une ligue surmenée par deux géants financiers (PSG et Monaco), des clubs qui gardent leurs effectifs (Rennes et Lyon), et des petites puissances qui ne cessent d’impressionner par leurs gestions intéressantes (Nice par exemple…)? Et pourtant chaque année le LOSC réussit  non seulement à imposer sa donne au niveau des transferts mais aussi au niveau de certains contrats marketings.

New Balance: New Era

Le cas New Balance n’est qu’une autre pierre d’angle dans l’édifice Lillois. La possibilité d’avoir un équipementier « up and coming » qui considère le LOSC comme une opportunité de développement en mettant à disposition une gestion marketing internationale bien alliée à une communication « à la française » (en la personne du groupe Royer, représentant de New Balance en France) permet au LOSC non seulement de sécuriser son sponsor pour les quelques années à venir mais aussi de voir venir un investissement important et certain.

De ce fait, Michel Seydoux a déclaré lors de l’accord sur le partenariat:

« New Balance a réussi son implantation et est rapidement devenu l’un des acteurs incontournables du marché du football grâce à sa volonté d’innovation. C’est une période excitante pour le club qui entre confiant dans une nouvelle ère. Nous avons le sentiment de nous être associés à une marque dont nous partageons la motivation, celle d’atteindre les sommets du classement. Le LOSC est fier d’être le premier club de Ligue 1 à choisir New Balance en tant qu’équipementier et d’en être l’ambassadeur en France. »

New Balance, contrairement à d’autres marques, choisit des clubs à ambition comme Séville, Porto ou encore Liverpool.

Richard Wright, directeur de la branche football de New Balance a par ailleurs déclaré:

« Nous sommes heureux que Lille soit le porte-drapeau de New Balance en Ligue 1. C’est un grand club, avec des traditions fantastiques, qui représente ce que la marque souhaite réaliser dans le milieu du football […] Nous avons hâte de dévoiler prochainement notre premier kit avec Lille! »

Et Jacques Royer, président du groupe éponyme, a ensuite ajouté:

« Le Groupe Royer est ravi de travailler avec le LOSC par l’intermédiaire de New Balance […] Nous sommes certains que ce partenariat est le début d’une belle aventure pleine de réussite. »

Le site économico-sportif EcoFoot a synchronisé certaines données et est arrivé à la conclusion suivante:

« Concernant le club nordiste, ce partenariat doit lui permettre d’accroître ses revenus de sponsoring et de merchandising. Si aucun montant n’a été précisé au cours de la conférence de presse, New Balance a certainement déboursé une somme plus importante que Nike pour remporter l’appel d’offres lancé par le LOSC. Concernant le merchandising, cette activité a rapporté au LOSC un peu moins de 428 000 € lors de la saison 2014-15, d’après les derniers documents comptables que nous nous sommes procurés. Cet accord signé avec New Balance devrait aider le club à franchir naturellement le cap des 70 M€ de recettes opérationnelles par exercice, objectif visé par la direction du club. »

L’avenir nous dira si les rédictions se sont révélées véridiques mais dans l’absolu la situation est plus que prometteuse.

losc lille 15-16 entrainement abonnes stade pierre mauroy 04-08-2015 photo laurent sanson-73

Le Pari Jeune continue!

Martin Terrier, Ruben Droehnle, Imed Faraj, Corentin Halucha ne sont pas là que pour faire beau dans le paysage: le LOSC veut des jeunes. Les cas Hazard et Boufal sont des exploitations non seulement de la cellule de recrutement mais aussi de la formation Lilloise. Le secret de cette réussite est bien sûr la transparance sans faille de la communication entre les différentes structures (recrutement, formation) et le résultat final (équipe pro, direction).

L’encadrement des jeunes et des équipes inférieures est pris en charge par certains anciens de l’équipe pro: leurs expériences et conseils leur permettent de sérieusement envisager un avenir en équipe première.

Bien que ce genre de développement ait le vent en poupe dans le milieu français, le LOSC continue de surpendre en ayant même certains cadres de la formation sondés par de grandes équipes Européennes.

Le recrutement intelligent des cellules, en parfaite harmonie avec l’entraîneur et la direction, nous a permis de voir évoluer des joueurs achetés une bouchée de pain (Boufal, Gervinho, Origi…) et être revendus avec une belle plus-value de plusieurs millions d’Euros.

Certains joueurs prêtés cette année peuvent revenir et éventuellement s’imposer en equipe pro: peut-être au tour de Guirassy ou Araujo dans nous emmener dans les sphères émotionnelles.

losc_lille_vs_gfc_ajaccio_ligue_1_j4_2015-2016_photo_laurent_sanson-80

L’Entraîneur, Symbole de la Réussite

L’épisode Renard passé, nous avons maintenant un capitaine de navire en béton armé! Antonetti est vraiment le commandant de bord du LOSC. Celui-ci a même exprimé une volonté de construire quelque chose avec le LOSC. Mais cela passera par la prolongation d’un contrat.

« « Ma prolongation ? Il n’y a pas d’obstacle, j’en ai parlé avec mon entourage. Je suis favorable au principe de faire un bout de chemin supplémentaire. Nous devons encore nous revoir pour évoquer certains détails. (…) J’espère conserver au maximum l’effectif de l’année dernière. Mais il faut trouver un équilibre sportif et financier, il faut qu’il y ait des départs pour avoir des arrivées, on travaille tout les jours pour avancer dans ce mercato. Je vais discuter avec l’ensemble des joueurs, notamment ceux en manque de temps de jeu. Il faut s’adapter chaque été. »

Depuis son arrivée, Frédéric Antonetti a complètement changé la face du LOSC et nous ne pouvons que constater la réussite. Sur le principe, chaque club indique vouloir donner les clefs de leur équipe à leur entraîneur. Mais est-ce vraiment le cas? Les cas Der Zakarian, Vasseur, Bielsa, Blanc et autres sont un échec dans la durée et à côté d’eux, le cas Antonetti est complètement réussi.

En espérant que le LOSC plane sur la sphère française, nous leur souhaitons, à tous, un très bon retour à l’entraînement.

 Cicl5kuXIAE0Ggv.jpg-large

Crédit Photo : Laurent SANSON – NordSports-Mag.com

 

Commentaires

Dernières infos

To Top
Powered by Live Score & Live Score App