Brèves

Marc Ingla : « la sanction d’une extrême sévérité sonne pour le LOSC comme une double peine »

Suite à l’annonce de la LFP de prononcer à titre conservatoire un huis clos total du Stade Pierre Mauroy. Marc Ingla est revenu sur le site officiel du LOSC sur cette « double peine ». Le Directeur Général du LOSC prend acte de la décision de la commission de discipline de la Ligue de Football Professionnel et fera respecter cette décision inédite. 

« Le LOSC a pleinement conscience du sérieux des incidents qui ont émaillé la rencontre face à Montpellier et les a justement traités, le soir même comme dans les jours qui ont suivi avec beaucoup de sérieux, de professionnalisme, de responsabilité et de sévérité, en collaboration avec les autorités publiques. Le LOSC, ses joueurs et ses supporters ont été les victimes des débordements inacceptables d’une minorité d’individus. Malheureusement, la sanction d’une extrême sévérité prononcée par la LFP sonne pour le LOSC comme une double peine, qui prive le club et ses supporters – comme s’ils étaient les coupables – d’un rassemblement important, à l’occasion d’un match sportivement déterminant et alors même que les supporters du LOSC étaient déterminés à s’unir, nombreux, à soutenir le club et à encourager ses joueurs de manière positive et pacifique, comme c’est le cas depuis 6 ans et l’arrivée du LOSC au Stade Pierre Mauroy. 

Le LOSC, et plus généralement le football français, ne peuvent que regretter qu’on en arrive à prendre de telles décisions qui vont à l’encontre de l’essence même du football qui est un évènement populaire, de partage et de fête. Le LOSC ne présente pas d’antécédents d’incidents de ce genre. Il s’est toujours montré exemplaire dans la gestion et l’organisation de ses évènements et de leur sécurité. Le club a par ailleurs présenté à la LFP toutes les mesures importantes qu’il était déterminé à déployer pour que la prochaine rencontre LOSC – Amiens SC se déroule dans un climat apaisé et sécurisé. Pourtant, la commission de discipline de la LFP a choisi de sanctionner sévèrement le LOSC, qui n’a d’autre choix que de prendre acte et de respecter cette décision inédite. 

Si le LOSC doit payer la volonté par cette sanction de « faire un exemple », le club demande maintenant – au-delà de ces solutions « par défaut » – que les instances et autorités publiques se prononcent rapidement et concrètement sur les mesures efficaces qui permettront que ce genre d’incidents ne puissent se reproduire et que les fauteurs de trouble soient efficacement sanctionnés, afin de ne plus être contraint de pénaliser les clubs et d’interdire à des dizaines de milliers de supporters de football d’accéder aux enceintes sportives, de vivre sainement leur passion et de la partager avec les sportifs. 

Plus que jamais, malgré les difficultés et l’adversité, le LOSC est prêt à se battre pour rassembler, redresser sa situation sportive et partager avec ses supporters la meilleure des fins de saison. »

Commentaires

En haut
PlaneteLille.com

GRATUIT
VOIR