A la UNE

#LOSCunlimited : L’Analyse du Projet

Les deux conférences coup sur coup nous ont laissées entrevoir ce à quoi le LOSC pourrait ressembler dans quelques mois, si le projet suit le même chemin.

En effet, l’introduction de Bielsa et la conférence d’après saison nous ont fait découvrir une facette peu affichée du LOSC ces récents mois. Est-ce que le projet peut tenir la route? Quelles sont les éventuelles contraintes de cette démarche? Quelles sont les grandes et petites lignes du projet? Nous sommes là pour éclaircir les questions de certains supporters qui craignent un retour de flamme. Nous allons donc diviser le projet en trois grands points: le projet économique, le projet sportif et la relation avec les supporters.

Le Projet Economique

Marc Ingla a indiqué lors de la conférence de presse qu’économiquement, le LOSC était une évidence. Située au centre de la mégalopole ouest-européenne ( plus communément appelée la « Blue Banana »), le vice président du LOSC a martelé que la métropole Lilloise était en plein coeur de l’Europe et que sur un rayon de moins de 5 heures de transports, on peut compter près de 300 Millions de personnes. L’industrie du football est en pleine croissance et cette vague économique au potentiel immense est un succès assuré si on sait comment l’exploiter.

L’Espagnol a tenu à confirmer la place du LOSC dans l’organigramme footballistique actuel:  » Il y a d’abord les tops clubs, ensuite les clubs internationaux aux succès éphémères, et enfin les clubs « middle-class », situés non loin des leaders de ligue mais qui n’arrivent jamais à concrétiser le titre. Nous voulons progressivement élever le niveau du LOSC pour atteindre ces tops clubs. »

Les techniques d’Ingla

Mais alors comment? Si cela était aussi facile, Michel Seydoux l’aurait sûrement déjà fait! Ingla a alors mentionné une méthode que nous n’avions encore pas ou très peu entendue: les « Best Practices », comprenez les meilleurs moyens. On obtient rien sans mettre les garanties nécessaires, et cela commence en fondant des bases solides et sûres pour confirmer l’avancée du projet. De ce fait, l’étape la plus importante pour faire évoluer le LOSC, c’est l’équipe dirigeante! Gérard Lopez est un homme d’affaires, il sait comment pérenniser son bénéfice et ramener des fonds au LOSC. Marc Ingla est un dirigeant confirmé et connaissant le football comme presque personne d’autres, il a d’ailleurs confirmé que certains moyens qu’il va mettre en place ont été les mêmes utilisés alors qu’il était dans l’équipe dirigeante du Barça. Et Luis Campos est non seulement une valeur sûre au sein d’une équipe dirigeante, de par ses multiples expériences et plus récemment Monaco ( qui est champion en titre…), mais aussi de par son relationnel avec le staff sportif et bien entendu le coach.

Nous avons donc trois personnes expérimentées qui savent comment mettre en place un projet et qui l’ont par ailleurs déjà fait dans le foot et d’autres domaines. Monaco a Vasilyev et Rybolovlev, Chelsea a Abramovitch et Buck, Lille a Ingla et Lopez.

Le Marketing Lillois

Le premier point économique et financier que les dirigeants Lillois espèrent mettre en place est le marketing, qui permettra à Lille non seulement de créer une situation économique stable pour les années à venir mais aussi pour permettre à sa dynamique croissante de sécuriser un revenu assez important pour que les besoins financiers du club soient presque entièrement soutenus par les bénéfices engendrés. Ce qui veut dire que le LOSC aura une base marketing assez développée pour que le club gagne assez d’argent afin de satisfaire les dépenses nécessaires du club permettant l’entretien des ses installations, de son staff et bien entendu, de son équipe.

Cette méthode a déjà été mise en pratique au sein du club dès son rachat. L’arrivée de Franck Passi s’alignait dans la logique de pérennisation financière du club. Le club, grâce notamment au rachat et au mercato, a engendré un regain d’intérêt. Ainsi nous pouvons voir que le LOSC a déjà rassemblé près de 10000 abonnés sur les réseaux sociaux chinois par exemple. L’implantation de la marque « LOSC » sur le marché Chinois permettra de ramener des investisseurs potentiels, mais aussi de développer le marketing et merchandising dans cet espace très dépensier. Les ventes de maillots et autres pourraient être un réel facteur de revenus. C’est un système qui a d’ailleurs été bénéfique à de nombreux clubs, comme Manchester United ou encore le Real Madrid. Ce type de développement permettrait au LOSC non seulement de ne plus être un club de football local mais de devenir une marque à part entière. Ce développement international ne peut bien entendu pas être confirmé sans d’abord une forte présence locale.

Une implantation locale

Le développement du projet marketing Loscsiste 2.0 passe aussi par une implantation complète au sein de la métropole Lilloise. Un partenariat avec des entreprises de la métropole pour créer de nouvelles installations est en projet. L’envie d’agrandir certaines parties du domaine de Luchin, option proposée par Marcelo Bielsa, est approuvée par le staff dirigeant. Les constructions d’une cantine plus d’autres bâtiments de vie ( espace d’entraînement en intérieur) sont actuellement en cours. Ces nouvelles installations représentent déjà 5 millions d’euros de dépenses par le club. Les entreprises sollicitées proviennent de la métropole. Il y aura donc une demande manutentionnaire forte du LOSC qui permettra en principe de booster une demande d’emploi et de marchés auprès des travailleurs Lillois.

L’engouement escompté devrait ramener une forte fan base Lilloise au stade, ce que les dirigeants veulent bien entendu.

Le Projet Sportif

Bielsa et Lopez

Le premier gros coup sportif du projet Lillois est bien entendu l’arrivée de Bielsa en tant que coach, qui a signé pour deux ans. L’arrivée de celui que Guardiola confirme comme étant le meilleur entraîneur du monde est clairement un pied de nez aux détracteurs du LOSC. Mais sa venue n’est pas un hasard! Nous savons que Bielsa a soif de victoires et de conquêtes. Celui qui s’est trop de fois rapproché de l’ultime succès sans jamais pouvoir le saisir a décidé de rejoindre le projet de Lopez depuis longtemps: Bielsa sait que Lopez a un projet assez développé pour que cela marche! Nous savons d’ailleurs que les arrivées des joueurs lors du mercato d’hiver ont été validées par lui. Nous savons aussi que Lopez a toujours indiqué que Bielsa pourrait faire partie de son projet. Des discussions ont donc été commencées bien avant la reprise du club.

L’équipe et le mercato

Nous avons maintenant la nomenclature complète du nouveau projet sportif du LOSC. Ingla et Campos ont d’abord indiqués qu’il n’y aurait pas de grandes stars de suite: nous verrons arriver, d’un peu partout dans le monde, de jeunes talents, néanmoins expérimentés. Ingla a d’ailleurs déclaré qu’il n’y aurait pas de Cavani mais plutôt de « futurs Cavanis. »

Des futurs cracks, on en a eu… Comment savoir si ceux-là vaillent vraiment le coup? Si la politique de recrutement du club ressemble assez fortement à celle de Seydoux durant ces dernières années, comment être sûr que cela va marcher? Le point le plus important, qui rejoint le projet économique, est l’envie de conserver ces talents. Nous avons déjà tous saliver en découvrant ce que d’anciens Lillois sont devenus en dehors de notre club: Hazard, Gervinho, Mirallas ou encore Lichtsteiner. Le but sera de ne plus revendre les joueurs à succès en utilisant leur talent pour développer le système marketing, et donc utiliser leurs prouesses pour vendre et faire vendre localement et internationalement.

Bielsa et Campos veulent donc mettre tous les moyens possibles de côté afin de faire progresser ces jeunes talents.

Tout d’abord en utilisant le top du développement sportif et en instaurant ce qui se nommera désormais le « LOSC Pro-zone. »

Il faudra déjà découvrir ces talents. Une toute nouvelle manière de fonctionnement pour le staff de recrutement a ainsi été mise au point. L’équipe de recrutement travaillera étroitement avec Bielsa et Campos et sera envoyée à travers le monde en ne passant que de courts instants dans les pays et championnats scrutés. En revanche, une communication essentielle et constante sera mise en place au sein de l’équipe, Bielsa et Campos compris. Ainsi ils pourront échanger sur les talents observés et se mettre à jour pour pouvoir recruter les meilleurs joueurs possibles, en ayant une analyse de leurs performances éditée en continu avant le stade de recrutement.

Ensuite, Bielsa aura pour objectif de créer deux groupes appelées « groupes pro-zones. » Le premier groupe (Pro 1) sera constitué de 18 joueurs, proches de Bielsa: en gros l’équipe titulaire. Celle-ci travaillera étroitement avec Bielsa et ses adjoints. Le deuxième groupe (Pro 2) sera constitué de joueurs qui interviendront en complémentarité des 18 titulaires, et pourra être comparé à l’actuelle CFA. Sommes toutes, rien de bien différent à ce que nous avons actuellement. Dans la forme, peut-être, mais le fonds est tout à fait différent. Nous avons actuellement très peu de joueurs de CFA qui ont fait leur première apparition dans le groupe cette année. Le résultat de cette nouvelle méthode sera portée sur une revalorisation de l’effectif Pro 1, bien entendu, mais aussi sur une revalorisation de l’effectif Pro 2. La Pro 2 sera beaucoup plus performante que la CFA actuelle et nous aurons beaucoup plus de joueurs de Pro 2 qui feront leur apparition en L1, si nous nous basons sur ce que le projet avance. Et surtout, les deux groupes seront sous l’entière responsabilité de Bielsa.

La méthode de travail

Les conditions de travail des deux groupes seront maximisées. Un travail intense sur les meilleurs techniques d’entraînement, de repos et de conditionnement est actuellement en cours. Les nouvelles technologies seront mises à disposition du staff pour préparer les joueurs le mieux possible à la nouvelle saison. Nous nous rapprochons encore du projet économique car Ingla compte beaucoup sur les entreprises de la métropole pour pouvoir mettre en place ces moyens au sein de Luchin. Nous avons comme exemple le nouvel espace physique du LOSC que Marc Ingla a intitulé « LOSC SportsLab. » Ce nouvel espace sera dédié à l’étude du meilleur moyen de conditionnement d’un joueur pour la saison. De ce fait, les sciences de la vie (entretien physique), la nutrition et le bien-être et les effets des nouvelles technologies sur le joueur seront étudiées et mises en pratique au sein de cet espace.

Ces nouvelles installations serviront de publicités pour attirer les futurs talents du monde.

Quant à Bielsa, nous savons qu’il est très impliqué dans le projet et qu’il y croit dur comme fer. Les méthodes de travail seront basées sur une équipe à sa disposition qui sera prête à donner du plaisir aux supporters. Le technicien argentin confirme qu’il ressent une immense responsabilité face à la tâche et qu’il est autant impliqué dans le projet que Lopez, Ingla et Campos.

La nouvelle équipe

Bielsa a indiqué que les dossiers du mercato ne sont pas encore bouclés, et que l’équipe dirigeante essaie encore de clôturer certains points. Un cachet de 40-50 millions avait été confirmé par certains journalistes mais ni Ingla, ni Lopez n’indique vraiment le montant mis à disposition de Bielsa et Campos pour le mercato. Le but étant de créer et de composer une équipe compétitive qui donne du plaisir sur le terrain, Bielsa a confirmé que des départs étaient inévitables mais que toute l’équipe dirigeante respectait le passé du club et les joueurs actuels ne sont pas laissés dans le flou et sont souvent sollicités.

Les grands principes de jeu de Bielsa pour la nouvelle saison sont les suivants:

_ Protagonisme des joueurs

_ Une constante attaque

_ Une bonne défense, dans le camp adverse si possible

_ Une maîtrise de balle à terre

_ Les caractéristiques mentales: tous les joueurs doivent avoir cette parfaite balance entre créativité et caractère.

Le programme de reprise de Bielsa pour la nouvelle équipe sera la suivante:

_ Une recherche constante du maintien physique durant les premiers jours

_ 6 semaines de préparation divisées en 2 périodes:

  • La première période sera axée sur une préparation générale des joueurs à partir du 20 juin. Cette période sera agrémentée d’une série d’évaluation.
  • La deuxième période sera composée de 5 matchs amicaux.

La dernière semaine sera entièrement consacrée à la préparation du premier match de la saison.

Le Projet des Supporters

Même si cela ne dépend pas totalement des équipes dirigeants du LOSC, les supporters comptent beaucoup sur le nouveau projet Marketing. En effet, les dirigeants mettent un point d’honneur à construire un dialogue utile avec les associations de supporters. Dans cette logique, une tribune Sud a été déjà été approuvée pour la nouvelle saison. Ingla veut surfer au maximum sur la vague du rachat et a notamment confirmé que la fréquentation de Pierre-Mauroy a augmenté sur la deuxième partie de saison. Les dirigeants rechercheront donc une optimisation intense de la relation avec les supporters, dans l’objectif d’avoir un stade plein à chaque match, ce qui serait une superbe affiche dans l’objectif de développer des associations de supporters autre part qu’en France.

Et si cela ne marche pas?

Tout cela n’est que prédiction et même si le projet est déjà sur de bonnes voies, il est loin d’être déjà rentable à 100%. Si le projet échoue, le LOSC pourrait être dévalué au sein de la Ligue et pourrait soit descendre en Ligue 2 ou plus bas encore, soit revenir sur les bases d’avant rachat et devra reconstruire son économie sur des ventes de joueurs talentueux ou sur des objectifs beaucoup plus banals ( maintien en Ligue 1, mercato low-cost, etc,…)

Comme le projet du LOSC est bâtit sur le long terme, les potentiels dangers pourront être décelés à temps et évités… si les dirigeants continuent d’être attentifs et transparents sur la situation du club.

Crédit Photo : Laurent SANSON – NordSports-Mag.com

 

Commentaires

Dernières infos

To Top
Powered by Live Score & Live Score App