A la UNE

LOSCOM 0-1 : Les Dogues méritaient mieux

Le choc de cette nouvelle journée de Ligue 1 se joue un dimanche soir. Lille retrouve Garcia et Marseille, Bielsa. Le classement du LOSC est inconcevable et nous nous demandons vraiment quoi faire à ce stade. Nous devons absolument gagner, de plus à la maison! Encore une fois le scénario reste inchangé. Malgré une gageure et un bravado inconnu jusqu’alors, les Lillois nous ont montré de nouvelles choses. Cela reste insuffisant pour l’instant.

PREMIÈRE PÉRIODE

Le match démarre comme tous les autres matchs de ces derniers mois.: une pression mise en place par l’équipe adverse avec déjà quelques coups francs dangereux proche de la surface Lilloise. A la 5ème minute, Morgan Sanson profite d’un caviar de Thauvin pour tromper Maignan. Nous voilà déjà menés.

LOSC 0 – 1 OM

Sur les quelques occasions que nous pouvons nous offrir, un gâchis s’en suit. Les transmissions de balle sont horribles et le match s’arrête à chaque mouvement de balle.

Les Lillois pédalent dans la semoule avec des relances stériles qui n’arrivent pas à trouver ni Pepe, ni les ailiers.

La seule bonne action intervient à la 18ème minute, quand El Ghazi a failli toucher un ballon intéressant.  Les Marseillais jouent très violemment et un coup franc tiré par El Ghazi ne trouve que la sortie de but.

Les Lillois doivent se démener à l’image de notre numéro 7, qui se retrouve encore une fois seul devant Mandanda qui exécute un parfait arrêt. Quelques minutes plus tard Thiago Mendes touche la transversale des 30 mètres. C’est dès le début qu’il faut jouer comme çela et pas quand on essaye de rattraper le retard!

La partie s’emballe. El Ghazi fait signe aux supporters de lever la voix. Si les Dogues ont décidé de se mettre en mode « guerrier », on demande des résultats!

Les Lillois continuent à faire pression sans obtenir d’ occasions vraiment évidentes. L’ intention est plus axée sur la possession de balle comme pendant les derniers match: on a presque pas d’actions concrètes car les joueurs trouvent impossible de se placer dans les 30 derniers mètres.

Sur un coup d’El Ghazi à la 40ème minute, Mandanda doit sortir un arrêt de grande classe pour empêcher le ballon de rentrer dans les cages. L’ OM a réussi à marquer sur le seul tir cadré de la partie. Les Lillois dominent sur l’ensemble du match mais pêchent toujours dans ce dernier geste.

Juste avant la pause, El Ghazi manque de revenir au score sur coup franc et tout cela à cause de l’efficacité de Mandanda.

L’arbitre siffle et les joueurs rentrent aux vestiaires.

SECONDE PÉRIODE

Les mêmes schémas se mettent en place: les Lillois quadrillent leur moitié et tentent d’utiliser les espaces aussi bien que possible sans se montrer vraiment offensifs. A la 56ème minute, El Ghazi ne désarme pas. Il décoche un nouveau tir du droit, cadré, que Mandanda bloque proprement, malgré le rebond souvent piégeux.

Amadou est victime de la rudesse des Phocéens. Même si les Lillois mettent du coeur, Mandanda est vraiment dans un grand soir. Il ne reste que 10 minutes et il faut se bouger. Toutes nos attaques finissent de la même manière mais depuis le retour sur le terrain après la mi-temps, les Marseillais n’attaquent plus.

Les Phocéens commentent beaucoup d’erreurs défensives et nous n’en profitons pas.

La délivrance est dans la fluidité et nous devons utiliser toute les possibilités de placements pour pouvoir attaquer en un groupe.

Ponce dans les dernières minutes hérite d’un ballon d’or mais celui est contré de justesse par Abdennour.

S’en suit une série de corners intéressants pour Lille, dont une tête de Thiago Maia qui trompe Mandanda mais qui est stoppée sur la ligne par la tête de Luiz Gustavo.

Lille est maudit. La fin du match est sifflée. Lille subit une énième défaite, mais bizarrement un nouveau visage de Lille s’est peut-être montré… Espérons-le.

A RETENIR

  • Les occasions d’El Ghazi et Thiago Mendes: vraiment au four et au moulin sur ce match.
  • Les coups francs d’ El Ghazi.
  • La fougue de Bahlouli.
  • Les percées de Thiago Mendes.

A NE PAS RETENIR

  • On se fait prendre dans le rythme des Marseillais dès la première seconde. Il n’y aucune envie de s’imposer.
  • Des relances approximatives, sans reflexions. On n’essaye pas de construire.
  • Les fautes d’ Evra ( qui méritaient un carton rouge…)
  • La blessure d’ Amadou.
  • Pepe n’a pas le niveau.
  • Il y a un moment les attaques venant des centres doivent être analysées car aucune n’est concluante.

FORMATIONS

LOSC: entr. M. Bielsa

Gardien: Maignan

Défense: Ié – Amadou ( Ponce, 62′) – Alonso – Ballo-Touré

Milieu: Thiago Mendes – Benzia ( Bissouma, 76′) – Thiago Maia

Attaque: El Ghazi – Pepe – Araujo ( Bahlouli, 46′)

OM: entr. R.Garcia

Gardien: Mandanda

Défense: Evra ( Kamara, 80′) – Rolando – Rami – Sakai

Milieu: Ocampos – Luiz Gustavo – Sanson ( Abdennour, 90′) – Zambo Anguissa – Thauvin

Attaque: Mitroglou ( Germain, 53′)

Arbitre: F. Letexier

BUTS ET CARTONS

LOSC: Ié ( carton jaune, 70′), Thiago Mendes ( carton jaune, 84′.)

OM: Sanson ( but, 5′), Evra ( carton jaune, 10′), Luiz Gustavo ( carton jaune, 43′), Rami ( carton jaune, 51′.)

Crédit Photo : Laurent SANSON – NordSports-Mag.com

Commentaires

Dernières infos

En haut