A la UNE

Loïc Jego et ses défis foot pour les clowns de l’espoir

Des bancs de l’IAE au terrain semi pro en D2 belge, Loïc s’investit aujourd’hui dans le milieu caritatif.
C’est suite au décès d’un enfant de 4 ans de sa famille atteint d’un cancer qu’il a décidé d’accompagner l’association Les Clowns de l’espoir.

Peux-tu nous parler de l’association les Clowns de l’espoir?
Les Clowns de l’espoir a pour vocation d’améliorer le quotidien d’enfants atteints de cancer ou de leucémie dans les hôpitaux.
Les clowns leur rendent visite plusieurs fois dans la semaine dans leur chambre.

Loïc, peux-tu nous parler de ton parcours au sein des Clowns de l’espoir?
J’ai toujours eu un pied dans le milieu caritatif. Je me suis notamment investi dans une association chargée de construire une école au Rwanda, là où tout fut détruit lors du génocide. J’ai organisé des soirées avec les joueurs du Losc : les bénéfices ont été reversés pour cette école. Ma mère m’a fait connaître l’asso des Clowns de l’Espoir. Voir ces clowns organiser des foot avec les enfants dans la salle d’attente de chimiothérapie a été un déclic. Le football est un sport qui réunit.
Mon objectif à long terme serait d’élargir les activités proposées aux enfants en leur permettant de quitter le cadre hospitalier et de sortir en famille à EuroDisney par exemple.

As-tu déjà mis en place des actions?
Oui, j’ai mis en place les défis foot en vidéo. Tout a commencé lorsque j’habitais vers Monaco. J’ai lancé le défi Ice Bucket Challenge avec Didier Deschamps, Cyril Rool et Lindsay Rose. Le principe est connu : une personne nominée reçoit un bac rempli de glaçons. Le buzz et l’engouement (+ de 26 000 vues) m’ont permis d’enchainer avec le défifoot vidéo en mai à Lambersart. La mobilité était au rendez-vous. Etaient présents des enfants de l’hôpital, les jeunes joueurs de clubs de la métropole. Deux équipes pour relever le défi : Corchia et Balmont, Rodelin et moi-même. Le but : toucher le plus de fois possible la barre transversale en cinq minutes (Corchia a d’ailleurs fait l’exploit : cliquez pour connaître les statistiques). Nous sommes d’ailleurs à la recherche de sponsors pour continuer l’aventure le plus que possible pour soutenir les défis. Chaque fois que la barre est touchée, une somme est reversée à l’association.

As-tu des projets pour le futur avec les Clowns de l’espoir?
J’aimerais développer les défis et les diffuser à la tv sur différentes chaines.
L’Euro aspire aussi à d’éventuels projets.

Et sinon pour parler LOSC, que penses-tu du Mercato?
Le Mercato est bon pour Lille. Je suis très contente de la recrue de Bauthéac. C’est un très bon joueur, il a une qualité de centre, il ne triche pas, il est hargneux et ne lâche rien. Pour moi il a le même mental que Balmont.
Civelli a été très bon à Nice ainsi qu’en Turquie, j’ai l’espoir qu’il en sera de même à Lille.
Kanon aurait été une très bonne recrue, j’espère que sa santé s’améliorera, c’est l’essentiel. Obbadi est un bon joueur et de plus, c’est un bon mec. Il apportera son expérience. Renard est également une recrue intéressante, il a fait ses preuves avec la Côte d’Ivoire.

L’équipe de Planetelille souhaite à Loïc, véritable fédérateur, d’accomplir ses projets à terme en gardant sa simplicité et son dévouement.

Commentaires

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières infos

To Top
Powered by Live Score & Live Score App