A la UNE

Lillois D’Antan: Marceau Somerlinck

On continue cette fois-ci  notre Lillois d’Antan avec un contemporain de Jean Baratte, l’homme qui depuis le début est lié au LOSC, le recordman toutes catégories confondues de sélection avec Lille: j’ai nommé le très cher Marceau Somerlinck.

Un pur Ch’ti de Lille

Avec un nom à deux orthographes (le i pouvait devenir y) et une tignasse blonde bien de chez nous, le Nordiste naît à Lille-Moulins le 4 janvier 1922. Très intéressé par le football, il signe son premier contrat professionnel avec le SC Fives en 1935.

En 1941, il atteint la finale de la Coupe de France à seulement 19 ans! Il fût contraint d’intégrer les rangs du EF Lille Flandres par la suite et bien sûr, s’engagea avec le LOSC dès 1944.

Somerlinck réussit à s’imposer dans une équipe composée de la crème de la crème du milieu footballistique français. Le fait que deux des meilleurs clubs de l’élite fusionnent (Fives et L’Olympique Lillois) constituait une tâche énorme à surmonter pour chaque joueur. Réussir à s’imposer à un poste assurait presque une place en équipe nationale.

Louis Henno, alors président du club déclairait à l’époque « que la seule équipe capable de battre Lille était sa réserve », tellement le niveau y était élevé.

Somerlinck s’est détaché des autres par sa hargne et sa force. George Berry, alors entraîneur de Lille, lui a fait confiance tout de suite.

1316287433-958181001316290467images1

Le Recordman de Lille

Si Baratte, Strappe, Vincent ou Douis ont marqué Lille de leur façon, Somerlinck a une particularité: la fidélité. Avec plus de 359 matchs à son actif, il est non seulement le joueur le plus capé de l’histoire du LOSC, mais aussi un des joueurs qui a eu le plus de succès en palmarès:

_ 2 Championnats de France remportés

_ 5 Coupes de France

Seuls Dominique Bathenay et Alain Roche ont eu autant de succès mais JAMAIS sous le même maillot: Somerlinck est vraiment une exception extraordinaire à part entière.

Capitaine emblématique, Marceau Somerlinck prend sa retraite en 1957 soit 22 ans après avoir commencé sa carrière!

M. Le Sélectionneur, où est Somerlinck?!

Si Baratte ou d’autres n’avaient aucun problème à s’imposer en Equipe de France, ce n’était pas le cas de Somerlinck. Celui-ci n’a tout simplement jamais été sélectionné en Equipe de France alors qu’il aurait largement eu sa place. Les sélectionneurs de l’époque n’ont pas jugé bon de le prendre.

Un problème de diversité? D’autres joueurs meilleurs? Une chance pour les joueurs des équipes montantes de percer (Reims, Nice ou Sète)? Somerlinck ne l’a jamais su.

Marceau Somerlinck a ouvert un bar-tabac à Ronchin après sa retraite. L’arrière-gauche Lillois est décédé le 9 Novembre 2005. Son nom sera toujours associé à celui des Dogues.

Commentaires

Dernières infos

To Top