A la UNE

Lille se fait Justice

La première de Passi s’est soldée sur une victoire! ENFIN! Après 3 défaites de suite et un autre entraîneur en fonction pour cet exercice, tous les matchs deviennent cruciaux. Franck Passi avait déclaré qu’aucune révolution ne serait amenée et qu’il croyait aux talents des joueurs au club. Qualifiée de bête noire de Caen, Lille a tout à prouver.

Première Période

Les Caennais donnent le coup d’envoi. Les Lillois essaient de s’imposer dans le camp adverse mais les Caennais remontent vite. Les premières passes Lilloises sont superflues et imprécises. Une grosse poussette sur Benzia à la 5ème minute n’est pas sifflée.

Magnifique rentrée d’El Ghazi dans la surface Caennaise, Benzia reprend le ballon mais heurte Vercoutre qui râle. Xeka nous régale au milieu avec des lancements tonitruants pour El Ghazi qui essaie de s’associer souvent avec Benzia. Ils n’ont pas encore les bons automatismes mais ça promet franchement pour la suite.

Beaucoup de déchets quand même ! On essaie de mettre de la profondeur mais l’envie de bien faire ne permet pas aux Lillois d’affûter correctement leurs passes . En tout cas le coeur y est et le talent aussi! Il faut se montrer plus agressifs et avoir entièrement confiance en ses capacités.

Au quart d’heure de jeu, de superbes séquences sont mises en place! Notamment les incursions de De Préville et d’El Ghazi qui temporisent avec Benzia.

Les Lillois pressent fortement sur les Caennais qui sont un peu débordés. Alors qu’une sérénité dans les passes et dans les derniers gestes aurait déjà donné l’avantage aux Lillois, ceux-ci semblent complètement dépassés lorsqu’il faut faire recours au dernier effort.

Les poussées offensives et défensives viennent à foison! Mais les Lillois doivent absolument se réserver sur les actions importantes.

Les contres Caennais (toute attaque Normande est concédée en contre après une belle action Lilloise) s’arrêtent en général sur les défenseurs.

La mi-temps est sifflée. Lille a été supérieur mais le but a manqué.

Seconde Période

Les Normands deviennent dangereux dans ce début de partie. Les Lillois perdent des balles à cause de passes non précises. Santini se voyait déjà buteur à la 48ème minute. Les Lillois commettent beaucoup de déchets, les attaquants sont esseulés. La cohésion de la première mi-temps n’y est plus.

Il faudra attendre la 58ème minute et le réveil des Lillois pour voir le premier tir Lillois dans cette deuxième période: Bauthéac arme un tir sans gravité, enroulé, directement sur Vercoutre. Celui-ci capte avec une aisance déconcertante.

C’est comme si Lille n’avait pas envie de marquer. Il n’y a plus de dominance: Caen et Lille réagissent spontanément aux attaques de l’autre. Même si Lille a toute la possession, ils ne mènent pas dans les duels pour autant.

Sur un coup franc, Soumaoro pousse un peu Santini, une poussette qui ne doit avoir aucune conséquence sinon un petit rappel à l’ordre. Mais pas pour M. Karim Abed. Voyez messieurs-dames, cet arbitre , qui avait déjà loupé de grosses fautes durant le match comme des croche-pieds ou des poussettes encore plus graves et violentes que celle de Soumaoro, va sortir son carton rouge pour Soumaoro. Tout le monde est choqué parce que si ce monsieur qui a été dépêché par la Ligue Française de football professionnel avait été comme cela depuis le début du match, alors il ne resterait que 3 joueurs sur le terrain! Mais Lille répond au mieux à l’incompétence de l’arbitre en voyant El Ghazi inscrire son premier but en Ligue 1. Sur une passe magnifiquement jouée de la part de Benzia, le néerlandais croise son tir et permet à Lille de mener au score.

SMC 0-1 LOSC

Lille subit les attaques Normandes mais les défenseurs sont solides. Tout le monde est revenu défendre, une cohésion qui  fait plaisir à voir.

Le LOSC tient bien. Bessat est la principale ligne d’attaque Normande et les Lillois quadrillent cette zone. Enyeama est vraiment extraordinaire ce soir. Les Caennais osent mais ils n’arriveront à rien.

Les Lillois s’imposent sur la plus petite des marges.

Réactions

 

Franck Passi (entraîneur du LOSC) : « Je suis très satisfait de l’état d’esprit affiché ce soir. On avait demandé une réaction « d’hommes » aux joueurs. Ils ont prouvé qu’ils en étaient capables en gagnant ce soir. En première période, nous avons globalement bien géré le ballon, on trouvait les espaces, mais on manquait de justesse dans la dernière passe. L’équipe aurait dû marquer à ce moment-là. Car après la pause, nous étions plus fébriles, on s’est fait peur. On a perdu un joueur puis nous avons marqué à dix contre onze avant de vivre une fin de partie plus difficile. »

Eric Bauthéac : « Elle fait du bien celle-là ! Pourtant, ç’aura été difficile jusqu’au bout. On perd Adama à 20 minutes de la fin. Il a fallu jouer à dix, mais l’équipe s’est montrée solidaire. Quand tu es en infériorité numérique, il y a deux solutions. Soit tu baisses les bras et tu te fais marcher dessus. Soit tu restes uni. C’est ce qui s’est passé pour nous. Quand Adama s’est fait expulser, on a vu des frères sur le terrain. On a pu constater toute la solidarité et l’abnégation du LOSC. »

A Retenir

  • La doublette El Ghazi – Benzia: quand les accords seront trouvés, ils seront complémentaires.
  • L’arrêt d’Enyeama à la 36ème minute: plein de réalisme.
  • Beaux effets défensifs de Soumaoro.
  • Le premier but d’El Ghazi.
  • Les premières apparitions de Mendyl et Junior Alonso.
  • Un grand merci à Franck Passi, pour qui c’était sa première.

A ne pas Retenir

  • Le deuxième carton jaune d’El Ghazi.
  • Des pertes de balles.
  • Le dernier geste qui ne permet pas de mener.
  • Des fautes non sifflées, un carton rouge non mérité: Karim Abed est un arbitre trop jeune, qui ne connait absolument pas son métier. C’est un incompétent, frustré de ne pas avoir fini professionnel.

Formations

SM Caen : Vercoutre – Da Silva, Yahia (Louis, 74’), Ben Youssef – Guilbert, Makengo (Delaplace, 35’), Féret (cap.), Bessat – Karamoh, Santini, Bazile (Rodelin, 10’)
Entraîneur : Patrice Garande

LOSC : Enyeama – Corchia, Basa, Soumaoro, Béria (cap.) – Amadou, Xeka – El Ghazi, Benzia (Alonso, 71’), Bauthéac (Mendyl, 78’) – De Préville (Sliti, 85′)
Entraîneur : Franck Passi

Buts et Cartons

LOSC: El Ghazi ( carton jaune, 29′), Soumaoro (carton rouge, 63′), El Ghazi (but, 69′)

SM Caen: Yahia (carton jaune, 53′).

Crédit Photo : Laurent SANSON – NordSports-Mag.com

Commentaires

Dernières infos

To Top