A la UNE

Lille offre le Podium à Monaco

La dernière fois que Lille a fini aussi bas dans le classement, c’était à la fin de la saison 2002-2003. Certains de nos supporters n’étaient même pas encore nés! Nous sommes sauvés effectivement mais ça n’a pas empêché Monaco de vaincre ce soir avec la manière. Alors oui, le LOSC n’avait rien à prouver, le classement est déjà fait. Monaco devait absolument gagner pour espérer remporter le trophée de Ligue 1 et ainsi détrôner le PSG, vainqueur depuis déjà quelques saisons. Bien sûr que Monaco allait mettre le paquet et la plupart des supporters Lillois prédisait la défaite logique face au rouleau compresseur du rocher, et bien que le LOSC n’a pas délivré la pire des prestations, on n’a été plus qu’abasourdi face à certains choix de formations.

Première Période

Bien que Lille profite de sa première occasion grâce à la doublette Benzia-Eder, Monaco attaque fort dès la fin des 5 premières minutes avec un but de Falcao, bien servi par Lemar.

ASM 1-0 LOSC

Le rythme redescend et Lille lutte pour revenir dans la partie, or Monaco sait contenir une équipe et leur imposer un rythme bien particulier. Nous pouvons aussi constater qu’à la demie-heure de jeu, l’ ASM comptabilise un tir cadré sur quatre et Lille, deux sur cinq, preuve que Monaco n’est pas surpuissant sur le jeu.

Le reste de la première mi-temps consistera à voir Monaco intensifier sa volonté d’alourdir la marque alors que Lille avait commencé à créer une dynamique intéressante avec une circulation de balle qui avait du potentiel. Les attaques de Monaco se heurtent à la défense Lilloise qui essaient de contenir les multiples tentatives.

Monaco réclamera même un pénalty sur un bras d’Amadou dans la surface après un retourné audacieux.

2 minutes plus tard, Silva alourdira la marque suite à une énorme prestation de Mbappé sur Béria, qui doit encore avoir mal aux jambes.

ASM 2-0 LOSC

Seconde Période

Lille revient pour la deuxième période l’envie au ventre. Sliti démontre beaucoup d’envie ce soir. Les Lillois engrange dès lors une période forte dans la surface Monégasque qui durera jusqu’à la 60ème minute. Lille possède 59% de la balle ce soir mais ne parvient pas à se montrer décisif. Monaco essaie de profiter de chaque action et malheureusement la défense Lilloise, peu expérimentée en comparaison à l’attaque Monégasque, se fait surprendre encore une fois: Bakayoko lobe Junior Alonso dans la surface pour ensuite servir parfaitement Falcao du plat du pied et inscrit un doublé sur un but d’école .

ASM 3-0 LOSC

Les hommes du rocher engagent alors une série d’attaque qui étouffe les Lillois. Les Lillois n’ont toujours pas perdu l’envie, comme en témoigne le coup franc de Bahlouli à la 80ème minute, qui est détourné de justesse par Subasic. De Préville et Bahlouli continue à pousser comme cette tentative à la 82ème minute qui frôle le coté gauche de Subatic. Corchia hérite d’un coup franc prometteur à la 86ème minute.

Malheureusement, la seule occasion prolifique de Lille sera contre son camp: Junior Alonso essaie de contrer un centre de Lemar et trompe Maignan. Cruel destin…

ASM 4-0 LOSC

Le match se termine et Lille rentre bredouille.

A Retenir

  • L’équipe a montré une bonne dynamique avec des passages intéressants notamment grâce à Eder, Sliti, Bahlouli, Corchia, Koné, De Préville, etc,…
  • Une cohésion d’équipe intéressante en fonction des circonstances.
  • C’est Monaco, champions de France, en face, quand même.
  • Le match n’avait pas de conséquences particulières: on sera quand même en Ligue 1 l’année prochaine.
  • Monaco et Lille ont beaucoup en commun: Sidibé était de retour, Bahlouli a pu saluer ses anciens coéquipiers, et Luis Campos est toujours apprécié au Stade Louis II.

A Ne Pas Retenir

  • Le but csc de Junior Alonso… Ca arrive aux meilleurs.
  • Les choix de Passi pour le 11 de départs. Tous les supporters du LOSC se sont demandé pourquoi Sliti ne jouait pas et, alors que notre équipe avait trouvé une bonne dynamique avec De Préville, Eder, Benzia et El Ghazi/Kishna, il revient dans le groupe pro pour le match contre le leader et demi-finaliste de la Ligue des Champions! Bien que Sliti était très bon, le coach a pris beaucoup de risques inutiles. Tout comme avec Koné…
  • Une défaite lourde.

Formations

ASM: entr. L. Jardim

Gardien: Subasic

Défense: Fabinho – Glik – Jemerson – Sidibé

Milieu: Moutinho ( puis Carillo, 90′) – Bakayoko

Attaque: Silva – Mbappé ( puis Mendy, 83′) – Falcao ( puis Germain, 78′ ) – Lemar

LOSC: entr. F. Passi

Gardien: Maignan

Défense: Koné – Alonso – Béria – Corchia

Milieu: Amadou ( puis Bissouma, 70′)- Benzia ( pui Bahlouli, 70′) – Mavuba

Attaque: Sliti – Eder – Kishna ( puis De Préville, 64′)

Arbitre: B. Bastien

Buts et Cartons

ASM: Falcao ( Buts , 6′ et 69′ ), Silva ( But, 45′), Jemerson ( Carton jaune, 48′).

LOSC: Sliti ( Carton jaune, 51′), Mavuba ( Carton jaune, 58′), Junior Alonso ( But CSC, 89′)

 

 

Commentaires

Dernières infos

En haut