A la UNE

Lille n’en profite pas

Lille se doit de gagner pour se mettre à l’abris définitivement. Dijon, qui est aussi en très mauvaise posture, reçoit sur ses terres avec toutes les bonnes intentions: gagner pour s’éloigner de la zone rouge. Lille innove en remettant Benzia (celui-ci remplace Eder apparemment souffrant) en pointe et surtout Palmieri sur l’aile gauche à la place de Sliti, qui joue la CAN avec la Tunisie. La température n’aide pas les conditions du terrain: il fait -5°C ce soir à Dijon. Malheureusement, Lille ne s’imposera pas alors que les occasions étaient présentes.

Première Période

Les Dijonnais attaquent rapidement dès la deuxième minute par l’intermédiaire de Marié qui shoote directement au but, mais contré par la défense Lilloise. Les Lillois se regroupent au niveau de la défense et la première attaque des Dogues arrive à la 6ème minute grâce à De Préville: après une action Dijonnaise de Lees-Melou et Diony, Palmieri part en contre, centre pour De Préville qui reprend de la tête, juste un tout petit peu au dessus du cadre. Une deuxième occasion se présente juste après la première, cette fois-ci par l’intermédiaire de Benzia qui transmet à De Préville. Encore une fois râtée.

Les occasions ne se bousculent pas: beaucoup de déchets des deux côtés et les actions se heurtent aux défenses. A la 24ème minute, Rony Lopes sert Benzia qui trompe Rüfli et frappe au dessus de la cage.  Une minute plus tard, Lopes se débarrasse de la défense et tente, mais Reynet plonge pour empêcher la balle de rentrer.

Dijon tente aussi beaucoup notamment grâce à Martin sur coup-franc mais ne concrétise pas. La prochaine et dernière action Lilloise est signée Amalfitano à la 39ème minute. Le match est insipide, en partie à cause de l’état climatique.

Seconde Période

Les Dijonnais attaquent encore fort. La première action a pour origine Loïs Diony. Enyeama est vigilant. Durant les dix premières minutes, les Lillois repoussent des Dijonnais qui veulent s’imposer. Les occasions ne manquent pourtant pas: les deux équipes produisent toutes les deux beaucoup de tirs mais aucun n’arrive à vraiment s’imposer dans le duel. A partir de la 75 ème minute, le jeu de Lille se débride. C’est un peu tard car le bloc défensive Dijonnais est bien mis en place. Mais à partir de la 80ème minute, les Dijonnais se procurent un temps fort remplis d’occasions presque concrètes.

Les dernières minutes Lilloises permettent de voir deux actions très intéressantes qui n’aboutiront pas.

Le score vierge est à l’image du match: bien trop limité.

A Retenir

  • Les actions de Rony Lopes, Benzia et De Préville. Comme d’habitude, ils ne déçoivent pas.
  • Mention spéciale pour Soumaoro et Amadou.
  • Un plaisir de revoir Marvin Martin et Florent Balmont

A Ne Pas Retenir

  • La blessure de Rony Lopes (absent un mois à cause d’un problème à la cuisse)
  • Le manque d’envie qui a donné un match insipide
  • L’état du terrain et le climat

Réactions

Patrick Collot: «Nous étions venus ici pour gagner, mais prendre un point à l’extérieur, c’est toujours positif. En alignant trois défenseurs centraux, nous voulions mettre en difficulté les attaquants de Dijon, qui sont performants, et j’avais décidé de positionner le bloc assez bas pour contrer les Dijonnais. Nous avons eu des occasions en première mi-temps. Ensuite, nous avons été moins performants offensivement. Mais c’était difficile pour les deux équipes, sur une pelouse compliquée.»

Olivier Dall’Oglio: «D’abord, je suis assez admiratif de ce qu’ont fait les joueurs des deux équipes, qui ont toujours essayé de faire du jeu sur une pelouse compliquée. Quant au résultat, il me semble logique. Dijon et Lille ont eu des temps forts et des temps faibles. Le LOSC a bien débuté, en se procurant plusieurs occasions. Nous avons eu aussi l’opportunité de marquer, notamment en seconde période. J’aurais aimé que nous exploitions mieux les coups de pied arrêtés de Marvin Martin. En ce qui le concerne, il a fait une heure intéressante. Il a apporté sa qualité de passe. C’est positif, surtout avec ces conditions de jeu. Il a juste besoin de rythme.»

Formation

LOSC: entr. P.Collot

Gardien: Enyeama

Défense: Corchia – Soumaoro – Basa – Béria

Milieu: Palmieri – Sankharé – Amadou – De Préville – Rony Lopes ( puis Amalfitano, 29′)

Attaque: Benzia

Dijon: entr. O.Dall’Oglio

Gardien: Reynet

Défense: Lang – Varrault ( puis Abdelhamid, 81′) – Lotiès – Rüfli

Milieu: Marié – Balmont

Attaque: Martin ( puis Sammaritano, 68′) – Lees Melou – Diony – Tavares

Buts & Cartons

LOSC: Benzia ( carton jaune 27′), Béria ( carton jaune 57′).

DFCO: Lang ( carton jaune 29′), Lotiès ( carton jaune 47′)

Crédit Photo : Laurent SANSON – NordSports-Mag.com

Commentaires

Dernières infos

To Top
Powered by Live Score & Live Score App