A la UNE

Lille ne respire toujours pas malgré les efforts

Semaine chargée pour Lille. Après le limogeage d’Antonetti, et les différentes annonces de la semaine, les joueurs ont l’esprit préoccupé. Cela ne pardonne pas tout. L’ordre est à la victoire mais encore plus à la non-défaite. Les Lillois n’ont pas marqué depuis longtemps et si ces statistiques font peur, le nombre de défaites est encore plus ahurissant. Les Lillois auront de nombreuses occasions intéressantes mais ne gagneront pas. La seule récompense est qu’ils ne perdront pas non plus. Synthèse du match.

Première Période

Le match commence sur une petite action Lilloise. Rien de bien inquiétant pour l’instant. Les Lillois sont plus offensifs sur ce match que sur tous leurs matchs à l’extérieur depuis le début de la saison. Une possibilité de contre s’offre à De Préville à la 9 ème minute mais celui-ci choisit l’issue personnelle et se fait contrer par Diego Carlos.

Si Lille a du mal à s’approprier des actions, Nantes ne fait pas mieux. Sur une note plus positive, Benzia fait une bonne entrée et s’approprie beaucoup de ballons.

A la 15ème minute, Lille profite de 53% de possession de ballons. Le Stade est complètement silencieux: les Nantais, 17ème, veulent manifester leur mécontentement à Waldemar Kita, président du club, tenu responsable du mauvais début de saison.

Alors lancé avec le ballon, Rony Lopes efface facilement son vis-à-vis avec classe mais est taclé par derrière et De Préville hérite d’un coup franc, récupéré par la défense Bretonne.

Les Lillois essaient de maîtriser l’ensemble du match. Obbadi et Benzia au milieu communiquent très bien mais les relances sont souvent brouillonnes.

De Préville lancé sur le côté gauche se fait tacler violemment par Sala. L’arbitre ne bronche pas sur cette faute honteuse.

A la 34ème minute, sur un coup franc, situé dans l’axe aux 30 mètres, Rony Lopes prend sa chance directement, du pied droit. Rémy Riou plonge sur sa droite pour repousser le ballon des deux mains ! Le tir avait l’air cadré.

losc_lille_vs_psg_ligue_1_j11_16-17_28-10-2016_photo_laurent_sanson-58

Directement après à la 37ème minute, sur un centre de Corchia, Riou est gêné dans sa sortie aux poings. Le ballon profite à Béria aux 20 mètres qui décale vite à gauche pour Lopes. La reprise du Portugais est contrée par Vizcarrondo.

A la 41ème minute, sur un long centre venu de la gauche, Lucas Lima se loupe au second poteau. Eder récupère la balle mais son centre en retrait ne trouve pas preneur.

La première période s’achève, triste et vierge.

Seconde Période

Les Lillois se sont procurés une série de trois bonnes actions dont une opportunité de but en or pour Eder qui glisse sur sa frappe en feuille morte mais néanmoins cadrée, malheureusement repoussée par Lima.

Les Lillois sont réveillés et essaient de faire de très intéressantes incursions dans la surface Nantaise. Les Nantais en revanche sont à la traîne.

De Préville se procure une frappe intéressante à la 55′ mais bien captée par Riou.

Lors des incursions dans les surfaces, les Nantais essaient de se placer et d’imposer une pression sur la défense alors que les Lillois attaquent souvent à trois et frappent beaucoup plus.

Toutes les attaques Lilloises paraissent entreprises finement mais brouillonnes. Ce n’est pas comme ça qu’on va marquer.

A la 64′, servi par Béria, à terre après une faute non sifflée, Rony Lopes se présente à l’entrée de la surface. Le jeune Portugais écrase son tir du pied droit, et le ballon file tranquillement dans les gants de Riou.

Très bonne action de Benzia à la 67′: après 3 feintes de frappe, notre numéro 9 décoche une frappe lourde, captée par Riou qui plonge.

img_5696

Le match se temporise et les Lillois ne marquent toujours pas. Enyeama a eu à faire un arrêt seulement sur un centre qui ne présentait pas de danger. Un petit lot de consolation pour un match sans grandes étincelles.

Les Nantais reprennent du poil de la bête dans ce dernier quart d’heure.

Dans les dernières minutes, Nantes pousse et les Lillois défendent. Avec de la chance et du travail, les Lillois s’en sortent avec un nul. Ce qui est très triste.

Le match se termine sur un nul. Malgré les bonnes choses la stagnation est toujours présente.

A Retenir

  • Rony Lopes, De Préville, Benzia et Obbadi de retour
  • Bonnes prestations de Benzia, Obbadi, prestations satisfaisantes de De Préville.
  • Les bonnes couvertures de Basa et Soumaoro
  • Les présences de Terrier et Bissouma qui s’instaurent bien dans le groupe pro.

A ne pas Retenir

  • Les fautes Nantaises et M. Thual qui ne bronche pas la moitié du temps.
  • La blessure de Mavuba et la suspension de Sankharé.
  • Rony Lopes pas en grande forme.
  • Eder qui ne montre pas grand chose.
  • Sliti aurait dû rentrer. Il aurait pu faire la différence.

Réactions:

A la mi-temps:

Guillaume Gillet: « Les deux équipes ont peur de se livrer. Quand on sait l’ambiance de la Beaujoire, c’est triste de voir ça. On doit faire assez pour retrouver cette ambiance. »

Franck Béria: « On essaie de rester dans la continuité de ce qu’on faisait. On fustige les entraîneurs mais nous sommes les responsables. Il y a une bonne entente sur le terrain. Je pense qu’on va en profiter en deuxième période. »

Fin de Match:

Adrien Thomasson: « On a joué en étant pas assez libérés. On a manqué de créativité. Il faut prendre les 3 points mercredi (contre Lyon). Le contexte est particulier. On doit tout faire pour gagner. Le public doit nous encourager. »

Morgan Amalfitano: « Je pense qu’avec un peu plus de justesse, on aurait gagnés. Sinon c’est pas un mauvais match vu le contexte actuel. Un point, c’est bien, mais il faut aller chercher mieux. On doit avoir plus de concurrence mais on va se battre pour y arriver. »

Patrick Collot: «En termes de spectacle, soyons clairs, on n’a pas vu un match formidable. On avait l’ambition de venir chercher des points ici, on s’est affairé à être organisés, bien en place, disciplinés, volontaires. C’est ce que j’ai vu sur le terrain. J’aurais aimé que mon équipe puisse avoir un petit peu plus de maîtrise, de lucidité pour pouvoir ressortir certains ballons pour essayer de faire un petit peu plus mal à cette équipe de Nantes. Si on veut espérer être plus performants, il va falloir s’améliorer de ce côté-là. Les joueurs, bien sûr, doutent, ont des interrogations, un manque de confiance, c’est pour ça que ce point va certainement nous faire beaucoup de bien.»

René Girard: «(C’était) un petit match, (entre) deux équipes qui ont un peu les mêmes sentiments de fébrilité. Je crois qu’il fallait s’attendre à ça : on a deux équipes qui doutent, donc ça accouche d’une souris. Ils ont fait les efforts, même si c’est un petit peu brouillon. On attend toujours plus (des joueurs), mais c’est compliqué. Par moments, on a confondu un petit peu vitesse et précipitation. Il va falloir continuer à jouer, à cavaler, à s’accrocher jusqu’à ce qu’il y ait des jours meilleurs. On se remet au boulot dès demain (dimanche) matin, puisqu’on rejoue dans trois jours. La confiance, il faut aller la chercher, elle peut revenir avec des résultats positifs. (Sur l’ambiance) Ça fait un petit moment que ça dure. Ce n’est pas l’idéal, mais on ne va pas en rajouter.»

losc_lille_vs_dijon_fco_ligue_1_j2_2016-2017_photo_laurent_sanson-47

Composition

Lille: entr. P.Collot

Gardien: Enyeama

Défense: Corchia – Soumaoro – Basa – Béria

Milieu: Amadou – Benzia ( puis Benzia, à la 70′) – Obbadi ( puis Bissouma à la 34′)

Attaque: De Préville ( puis Terrier à la 77′) – Eder – Rony Lopes

Nantes: entr. R. Girard

Gardien: Riou

Défense: Kwateng – Vizcarrondo – Diego Carlos – Lima

Milieu: Gillet – Djidji ( puis Touré à la 81′) – Thomasson

Attaque: Thomsen ( puis Iloki à la 65′) – Sala – Bammou ( puis Harit, 56′)

Arbitre:  Olivier Thual

Buts et cartons:

Lille: Obbadi (carton jaune à la 43′), Benzia (carton jaune à la 52′).

Nantes: Vizcarrondo (carton jaune à la 82′).

Crédit Photo : Laurent SANSON – NordSports-Mag.com

Commentaires

Dernières infos

En haut