A la UNE

Le mea culpa des dogues après cette « sale soirée » !

Le losc s’est sévèrement incliné face à Montpellier ce samedi au stade de la Mosson 3-0 (revivez la rencontre en cliquant ici). Lille qui est capable du meilleur face à des ténors du championnat Lyon et Paris est venu « en touriste » pour affronter un concurrent direct au maintien.

Pour Frédéric Antonetti, il faut tout recommencer : «  On avait pourtant montré ces choses-là ces dernières semaines. Et puis là, d’un coup, quand on croit que nous sommes sur le bon chemin, il faut tout recommencer. Voilà les enseignements de la soirée. En première mi-temps, ce n’est pas parce qu’on a terminé à 0-0 qu’on était solide. On était très loin de l’adversaire, on le laissait jouer. Il n’en a pas profité. (…) Au mental, on peut rajouter la tactique et la technique, pas l’inverse. Je le regrette car depuis cinq matchs, on répondait présent mentalement. Il faut recommencer, toujours recommencer et aller de l’avant car on n’a pas de marge. On va s’apercevoir très vite après cette journée qu’il faut regarder vers le bas. Notre dernier espoir de finir sur un classement à un chiffre s’est envolé. »  Le coach lillois est également revenu sur le remplacement de Benjamin Pavard : « Ce n’est pas un choix tactique, c’est un choix de performance et sportif. Il faut qu’il se remette en question. Il faut qu’il sache que même si un jeune a du talent, il doit être responsable. Que ça lui serve de leçon pour le futur. »

losc_lille_vs_gfc_ajaccio_ligue_1_j4_2015-2016_photo_laurent_sanson-53

Du côté de l’ancien Niçois Eric Bautheac, c’est dur, la défaite à du mal à être digéré : « Ce soir, on peut parler d’une grosse contreperformance de notre part, la plus grosse de la saison. Perdre par trois buts d’écart, c’est dur. (… ) Nous sommes proches de la zone rouge, ce n’est donc pas normal d’afficher un tel était d’esprit, d’autant qu’on était sur une série de cinq bons matchs sans défaite. On a pris une grosse claque dans la figure, il faut maintenant se relever. Parfois, ça peut faire du bien d’en prendre une.

Quant au capitaine du LOSC, Rio Mavuba, pour son 400ième match de Ligue 1, il tire la sonnette d’alarme : « Malheureusement, je pense qu’on s’est sabordés tout seuls. On a fait un non-match et j’espère que c’est un accident. Il y avait des signes d’avant-match qui prouvent qu’on n’y était pas. Il faut une prise de responsabilités individuelle. On ne peut pas être toujours derrière tout le monde, il faut grandir. Etre pro, c’est un métier et ce n’est pas être performant ou concentré seulement contre Lyon ou le PSG. Il y a des adversaires comme ça qui jouent leur survie. On est avec eux dans le même cas et si on ne change pas d’état d’esprit dans ces matches-là, on peut avoir de grandes désillusions »

Les lillois ont conscience du non-match réalisé face à un concurrent direct au maintien. Cette défaite servira t’elle de leçon ? Lille est-il capable de viser mieux au classement. Le match face à Reims devrait nous débroussailler la vue sur cette fin de championnat.

Crédit Photo : Laurent SANSON – NordSports-Mag.com

Commentaires

Dernières infos

To Top
Powered by Live Score & Live Score App