A la UNE

Le LOSC tombe sur le mur breton !

Le LOSC recevait l’En Avant Guingamp pour son dernier match à domicile de la saison. Un match où le LOSC n’a pas réussi à briser le mur Breton. Les lillois ne dise pas au revoir à l’Europe, les dogues confortent leur sixième place en mettant le Stade Rennais (5 points) à une journée de la fin, et s’offre une finale face à Saint-Etienne (1 point) la semaine prochaine. La sixième place sera également peut être qualificative pour l’Europa League si le PSG gagne la Coupe de France face à l’Olympique de Marseille. Tout est encore possible, on y croit !
losc-lille-vs-ea-guingamp-l1-j37-2015-2016-photo-laurent-sanson-198.800

Première Période

Un match qui commence très, très bien, vu que les joueurs de F.Antonetti, Lopes en tête, se créent de très bonnes opportunités en début de match. Les Bretons, solides en défense, se permettent quelques attaques aussi, bien repoussées grâce au professionnalisme de la défense et bien sûr, l’expérience d’Enyeama.

La première mi-temps permet aux Lillois de vraiment se mettre en évidence grâce à Lopes. Celui-ci bataille devant le but, sans pouvoir nous offrir l’avantage. Les Guingampais essaient de profiter de chaque petites fautes Lilloises, mais n’y arrivent pas non plus.

Le match nous fait subir un faux rythme, saccadé certes mais aussi prévisible.

Seconde Période

La deuxième mi-temps se passera majoritairement dans la moitié bretonne. Le mur défensive Guingampais est bien en place et Lössl, assez exceptionnel, veille aux grains. Le match ne s’emballe pas, le rythme s’écrase. Quelques petites incursions des Bretons dans la défense, permet aux Lillois de se ressaisir quelques peu dans les 10 dernières minutes mais sans succès.

Dans la course à l’Europe, Lille rate le coche en étant accroché à domicile par Guingamp. Le LOSC, dangereux par un très bon Lopes, s’est heurté à Lössl, imbattable ce samedi soir. Toujours 6e, il pourra doubler Saint-Etienne samedi prochain s’il gagne.

Ce qu’il faut retenir

  • La bonne prestation de Rony Lopes.
  • Les supporters : Très belle ambiance du côté du virage Nord.
  • La sixième place au classement acquise.
  • Le feu d’artifice à la fin du match, exceptionnel et de qualité comme chaque année.
  • Les départs confirmés de Sofiane Boufal et de Rony Lopes, un tour de terrain signe d’un au revoir.

Ce qu’il ne faut pas retenir

  • Le manque de tir cadré côté Lillois (7 tirs cadrés sur 25).
  • La prestation de Renato Civelli, un retour de suspension très brouillon.

losc_lille_vs_ogc_nice_L1_j20_15-16_10-01-16_photo_laurent_sanson-60

 

Les meilleurs tweets de la rencontre :

Les Réactions

Frédéric Antonetti (Losc, Losc.fr) : « On peut nourrir des regrets de ne pas avoir su remporter ce match car on a tout essayé. Que ce soit dans l’axe, sur les côtés ou sur coups de pied arrêtés, mais nous sommes tombés sur une équipe très regroupée. C’est dommage car on s’attendait à rencontrer ce genre de scénario. Nous sommes désormais certains de terminer sixièmes, avec une possibilité de finir cinquièmes. Il est toujours agréable de disputer la 38e journée pour quelque chose. Maintenant, souvenons-nous d’où nous sommes partis. On était relégable à la 15e journée, quinzièmes à la mi-mars, donc ce qu’ont fait les gars est assez extraordinaire. Ça ne serait que justice s’ils étaient récompensés la semaine prochaine.  La saison est d’ores et déjà réussie, oui. N’oublions pas que nous avons disputé la finale de la Coupe de la Ligue et que nous avons fait jeu égal avec le PSG. Il y a beaucoup de satisfactions dans cette deuxième partie de saison. Nous sommes montés en puissance, donc ça serait bien d’avoir l’Europe au bout. Tout dépend de la finale de la Coupe de France si nous terminons sixièmes ou alors on peut encore y arriver par nos propres moyens et on va tout faire pour, même s’il est toujours très difficile de se rendre à Geoffroy Guichard. »

Michel Seydoux (Losc, Losc.fr) : « Je ne vais pas cracher dans la soupe, je sais d’où on vient. Le challenge d’aujourd’hui était d’assurer la sixième place : c’est fait, même si on est tombé sur une muraille assez difficile à transpercer. Ainsi va le football. Tout va se jouer à la dernière journée, ce qui est assez formidable pour le suspense. Je pense que les supporters sont heureux, bien sûr ils auraient préféré qu’on remporte ce match face à Guingamp. Mais nous avons redressé la barre et on peut féliciter les joueurs pour cette deuxième partie de saison. Je ne m’étonne jamais, j’étais persuadé que nous allions y parvenir sinon je ne ferais pas ce métier-là. Je suis un optimiste, mais un optimiste raisonnable, qui regarde ce qu’il a à disposition et on a fait ce qu’on devait faire avec ce qu’on avait dès le départ. C’est important d’être européen, oui, car avec des infrastructures aussi belles et une Métropole qui le mérite, jouer l’Europe fait partie de nos challenges. On doit être européens le plus souvent possible, même si cela devient de plus en plus difficile en raison des grosses cylindrées devant nous. »

losc-lille-vs-ea-guingamp-l1-j37-2015-2016-photo-laurent-sanson-142.800

La feuille de match

LOSC
Enyeama – Sidibé, Basa, Civelli, Corchia – Balmont (c) (Tallo, 64’), Amadou, Obbadi – Amalfitano, Eder, Lopes
Entraîneur : Frédéric Antonetti

EA Guingamp
Lossl – Martins Pereira (Angoua, 84’), Kerbrat, Sorbon, Lévêque – Coco (Blas, 81’), Diallo, Sankharé, Giresse – Briand, Erding (Mathis, 74’)
Entraîneur : Jocelyn Gourvennec

Avertissements : Amadou (45’) pour le LOSC ; Sankharé (26’), Briand (42’), Coco (79’), Blas (90’+3) pour l’EA Guingamp

Crédit Photo : Laurent SANSON – NordSports-Mag.com

Commentaires

Dernières infos

En haut