A la UNE

Le LOSC offre le stade de France pour ses supporters !

Le LOSC s’est imposé ce mardi avec la manière face au Girondin de Bordeaux 5-1. Lille est qualifié pour la finale de la Coupe de la Ligue ! HISTORIQUE !

Certains compareront le score à celui d’un match de FIFA, mais il s’agit bien là de la réalité: le LOSC s’est imposé 5 à 1 contre Bordeaux. Un Bordeaux en confiance car étant resté sur 11 matchs sans défaite, le LOSC, qui se devait de se racheter de sa performance face au fiasco Troyen nous a sorti une prestation digne des plus grandes équipes d’Europe.

Frédéric Antonetti l’avait annoncé: c’est un manque de cohésion et de confiance qui régnait dans les vestiaires. Il se devait de remédier à ça. Alors, il nous a concocté une petite équipe qui, sur le papier, déjà présentait quelques bons points. Un 4-3-3 avec aucun changement en défense (Corchia – Civelli – Soumaoro – Sidibé), un milieu quelque peu rajeuni car Obbadi et Balmont sont complétés par Amadou, et enfin une attaque prometteuse avec Lopes, Benzia et Bauthéac.

Bordeaux alignait le jeune Prior car Carrasso ayant été gravement blessé ne peut plus jouer pour au moins 6 mois. La défense girondine se composait de Contento – Yambéré – Guilbert – Poko, au milieu Chantôme – Traoré – Plasil, en attaque Khazri – Crivelli – Rolan.

Lille montre qui est le Patron

Troisième minute, le temps de mettre les choses en place, Lille parvient à provoquer les Girondins jusqu’à leur cage: une tentative incroyable qui vient de la droite, Sidibé chipe le ballon à Prior et l’élimine facilement mais une bonne lecture footballistique de Yambéré lors du tir permet à Bordeaux de conserver un score vierge. L’action était prometteuse et plus que ça, ce n’était pas seulement un accident mais une vraie décision d’équipe de boucler le match aussi vite que possible.

On sens leur envie: un vrai vent de fraîcheur.

Mais Lille ne s’arrête pas là. A l’image de Sebastien Corchia qui se donne à fond à la 6ème minute, nos Dogues montent et sont récompensés par une superbe vision de Yassine Benzia qui marque le premier but de la rencontre.

losc_lille_vs_ogc_nice_L1_j20_15-16_10-01-16_photo_laurent_sanson-25

Sur un centre enroulé de Sidibé, venu de la gauche, le gardien bordelais heurte Diego Contento au point de penalty. Le ballon profite à Yassine Benzia qui marque d’une reprise du pied droit.

LOSC 1-0 Girondins de Bordeaux

Les joueurs sont complètement métamorphosés et bien que les Girondins décident d’avancer et essayent de reprendre des ballons plus intéressants, la couverture défensive Lilloise est incroyablement solide.

Les assauts Bordelais sont immédiatement stoppés et les Lillois se créés leur propre jeu: nos joueurs s’entendent superbement bien et les ballons donnés en profondeur, souvent sur les ailes, sont presque tous fatals à chaque fois.

Ainsi, Sidibé à la 13′, Benzia à la 14′ et 16′ sont interpellés par Prior et n’aboutissent pas. Mais ce n’est que partie remise.

Les Bordelais souffrent tellement les Dogues ont la rage. Après les deux défaites, ils avaient vraiment envie de montrer un autre visage.

Balmont à la 19′ produit un effort qui n’est pas vain car repoussé en corner. Bauthéac tire le corner, le ballon est repris par Lopes qui essaie de conclure mais est fauché par Khazri.

Bauthéac à la 22′ se charge de ce coup franc et sollicite le jeune Prior, qui boxe à deux points.

A la 23′, Alerté dans la surface bordelaise suite à une déviation de la tête de Civelli, Soumaoro ne parvient pas à frapper au but. Sidibé récupère le ballon et ajuste Prior sous la barre. L’arbitre a vu un hors-jeu, le but est refusé.

Willy Sagnol, entraîneur de Bordeaux, décide de changer de tactiques tant ses joueurs souffrent: Poko est sorti et Lamine Sané rentre à la place.

La pression Lilloise a raison des efforts Bordelais.

Mais alors qu’on pensait notre supériorité infaillible, Les Girondins se remettent dans le bain progressivement. Tellement qu’à la 33ème minute, sous la pression de Khazri à la gauche de la surface, Soumaoro perd le contrôle du ballon et se laisse surprendre par l’arrivée de Chantôme. Celui-ci enchaîne d’une reprise pied gauche qui trompe Enyeama entre les jambes !

LOSC 1-1 Girondins de Bordeaux.

Qu’à cela ne tienne! Ca remettra plus de bois dans le feu déjà étincelant de nos guerriers. Visiblement abasourdis de leur erreur, les Lillois décident de donner une petite leçon de football aux Girondins. Nous avons à la 35ème minute, 56% de possession de balle.

C’est bien à la 37′ que Rony Lopes tente alors de plomber Bordeaux: à l’entrée de la surface, le Portugais ouvre son pied gauche mais ne surprends pas Prior qui arrête la balle du bout de sa main droite.

A la 41′, Rony Lopes, qui essaie de se faire pardonner de son premier raté, nous offre un festival de dribbles digne de Boufal pour amener le ballon en une-deux à l’entrée de la surface de réparation. Benzia si trouve et réagit superbement bien mais Lopes est malmené par Sané qui shoote le ballon en l’air pensant le dégager. Le ballon en réalité lobe Prior et Sané nous offre un second but magnifique contre son camp.

LOSC 2-1 Girondins de Bordeaux

losc_lille_vs_ogc_nice_L1_j20_15-16_10-01-16_photo_laurent_sanson-56

Les Girondins sont tellement à la rue que la faute de Khazri à la 42′ sonne comme un coup de sang, une faute de frustration.

Et il a raison d’être frustré, car grâce à son coup franc, parfaitement bien tiré par Balmont, que Civelli réussit à remettre sur Soumaoro qui s’excuse de sa boulette d’un peu plus tôt en nous offrant sur un plat d’argent un superbe 3ème but.

LOSC 3-1 Girondins de Bordeaux

C’est la folie au Grand Stade. Lille mène 3 à 1 à la mi-temps.

Willy Sagnol étant désemparé procède à un nouveau remplacement: Adam Ounas remplace alors Traoré.

Le Match Parfait

Les Girondins se montrent plus gourmands en deuxième période, on peut voire que l’entrée d’Ounas leur a redonné un semblant d’espoir tel que les 10 premières minutes les voient avancer dangereusement vers les cages d’Enyeama. Ce n’est pas très grave vu que la défense fait bien le job.

Mais à la 56′, sur un contre parfait le ballon est bien emmené par Corchia, celui centre sur Bauthéac qui s’essaie et inscrit un but magnifique en aile de pigeon.

LOSC 4-1 Girondins de Bordeaux

losc_lille_vs_fc_lorient_L1_j18_2015_2016_photo_laurent_sanson-39

Les pauvres Bordelais ne peuvent qu’avancer grâce à des corners et des fautes. Complètement désemparé, il n’y a plus aucune envie de leur côté.

Le bloc Nordiste est solide et économise ses forces. Les Girondins ne passent pas! Balmont, qui nous a encore une fois épaté, est remplacé par Pavard, à la 76ème minute. Une nouvelle fois Antonetti décide de placer Pavard en milieu.

A la 83′, Benzia est remplacé par Tallo.

Les Girondins poussent mais sans résultats, à l’image de Clément Chantôme, qui à la 88ème minute, surgit sur la gauche de la surface et propose un bon centre. Enzo Crivelli laisse filer pour Adam Ounas sur la droite. Celui-ci ouvre son pied gauche et place le ballon au ras de la transversale.

Le dernier changement Lillois intervient dès lors avec la sortie de Lopes et l’entrée de Boufal. Celui n’a pas eu besoin de longtemps pour se faire servir un véritable caviar: Tallo qui remonte le terrain entièrement remet le balle en profondeur sur Boufal qui n’a plus qu’à finir le travail. Celui-ci punit alors Jérôme Prior d’un joli ballon piqué du pied droit.

LOSC 5-1 Girondins de Bordeaux

L’abirre sonne la fin du match, le LOSC est en finale de la Coupe de la Ligue. Les supporters, fous de joie, envahissent le terrain pour fêter la victoire avec leur équipe. Du jamais vu à Pierre-Mauroy. Une communion extraordinaire avec les supporters, ce sont des images qu’on aimerait voir tous les jours.

Les joueurs étaient hargneux et avaient l’envie. Nous leur faisons confiance et ils peuvent être sûrs qu’on sera avec eux jusqu’au bout. Démontrez-nous de quoi vous êtes capables, surtout ce weekend face à Marseille.

Vive Antonetti, Vive les Joueurs et VIVE LE LOSC!

La feuille de match :

LOSC
Enyeama – Corchia, Soumaoro, Civelli, Sidibé – Balmont (c) (Pavard, 75’), Amadou, Obbadi – Bauthéac, Benzia (Tallo, 83’), Lopes (Boufal, 89’)
Entraîneur : Frédéric Antonetti

FC Girondins de Bordeaux
Prior – Poko (Sané, 25’), Guilbert, Yambéré, Contento – Plasil (c), Chantôme, Traoré – Rolan, Crivelli, Khazri
Entraîneur : Willy Sagnol

La joie des supporters à la fin du match : 

Commentaires

Dernières infos

To Top
Powered by Live Score & Live Score App