Ligue 1

La désillusion

Après un début de saison mitigé, le LOSC recevait l’AS Monaco dans le cadre de la quatrième journée de Ligue 1. Un match à vite oublier pour les coéquipiers de Rio Mavuba. Le LOSC subit une défaite lourde et logique dans un naufrage collectif 4-1.

Les choix tactiques étonnants et assumés d’Antonneti, l’individualisme de certains et le manque de lucidité pour d’autres, assaisonnés par une politique de recrutement incohérente de la part des dirigeants auront fait de ce match un cauchemar pour les supporters lillois.

PREMIÈRE PÉRIODE

Le suspense n’aura pas duré longtemps au Stade Pierre-Mauroy. Le LOSC est cueilli à froid par deux anciens dogues : Djibril Sidibé et Adama Traoré. L’international français  trompe Vincent Enyeama sur un magnifique coup-franc dès la deuxième minute. Le second trompe tranquillement le portier Nigérian côté gauche. 2-0
Le LOSC est inerte face à une équipe monégasque solide et forte collectivement. Sankharé tente de redonner espoir à la 34èmes minutes sur une magnifique volée qui terminera sur la barre transversale. Le LOSC rentre aux vestiaires têtes baissées.

SECONDE PERIODE

Le début de la seconde période est à l’image de la première, le milieu de terrain monégasque Fabinho envoie une demi-volée surpuissante du droit dans la lucarne d’Enyeama. Le ballon frappe la barre et trompe Enyeama. 3-0 ; 47èmes minutes les carottes sont cuites ! 71èmes minutes, sur un corner, Gljik récupère le ballon au six-mètres pour assommer l’écurie lilloise 4-0. Les supporters rentrent à la maison.
Palmieri sauve l’honneur à la 90èmes minutes sur un corner grâce à une magnifique frappe. 4-1 – Le calvaire lillois est (enfin) terminé.

UNE POLIQUE DE RECRUTEMENT À L’IMAGE DE CE NAUFRAGE

Nous ne souhaitons pas remuer le couteau dans la plaie, mais cette défaite est le résultat d’une politique de recrutement étonnante de la part des dirigeants lillois. Les deux premiers buts monégasques traduisent l’incohérence dans les choix réalisés. Une politique jeunesse mise en avant mais décriée par des ventes incohérente d’Adama Traoré et de Djibril Sidibé. Des cadres transférés où mis sur le banc de touche. Attention, à force de jouer avec le feu, on finit par se brûler.

losc_lille_vs_as_monaco_l1_j4_2016-2017_100916_photo_laurent_sanson-35

LES REACTIONS :

Frédéric Antonetti (Entraîneur du LOSC) : « Il faut sereinement analyser ce qu’il s’est passé, en tirer les enseignements. L’équipe fait une entame de match catastrophique. Face à des équipes de cette qualité, ça ne pardonne pas. On s’est mis à l’envers et on n’a jamais su se mettre à l’endroit, malgré certains à-coups non productifs. Ce soir, des principes de jeu ont été oubliés comme la récupération du ballon et son utilisation. Je me suis trompé dans les choix. J’ai mis en place un système ambitieux alors que nous n’avons pas les moyens à disposition pour l’utiliser. Je n’ai pas non plus fait le bon choix au niveau des hommes. »

Léonardo Jardim (Entraîneur de l’AS Monaco) : « C’est un très bon jour pour nous. Pas seulement parce que cette victoire intervient à quatre jours du match européen contre Tottenham, mais car aujourd’hui les joueurs ont fait un vrai match. Je crois qu’après la défaite de l’année dernière (1-4), la victoire 4-1 de cette année est une bonne réponse. Nous avons montré un autre visage. C’est une victoire avec du mérite. Les deux premiers buts ont été marqués à des moments importants. L’adversaire a eu une petite réaction après ces deux buts. J’ai dit aux joueurs à la mi-temps de marquer le troisième but pour tuer le match. C’est ce qu’ils ont fait. »

CE QU’ON PEUT RETENIR

  • Corchia : Un vrai dogue sur terrain du début à la fin.
  • L’entrée de Rio Mavuba – Pertinent et rassurant au milieu de terrain
  • Sibidé et Traoré humbles lors de leurs buts. Bravo messieurs !

CE QU’ON NE RETIENT PAS

  • Les choix tactiques d’Antonetti.
  • L’échec collectif.
  • Les decisions de l’arbitre Chapron – Etonnantes à certains moments.
  • Benzia aux abonnés absents.

losc_lille_vs_as_monaco_l1_j4_2016-2017_100916_photo_laurent_sanson-44

LA FEUILLE DE MATCH

Samedi 10 septembre 2016 (20h), temps chaud et ensoleillé
Stade Pierre Mauroy
Arbitre : Tony Chapron

Buts : Sidibé (1’), Traoré (17’), Fabinho (48’), Glik (72′) pour l’ASM ; Palmieri (90′) pour le LOSC
Avertissements : Palmieri (44’) pour le LOSC ; Bakayoko (45’) pour l’ASM

LOSC : Enyeama – Corchia, Civelli, Basa (cap.), Palmieri – Amadou, Sankharé – Amalfitano (Mavuba, 46’), Benzia (Mendes, 46’), De Préville (Bauthéac, 61’) – Eder
Entraîneur : Frédéric Antonetti

AS Monaco : De Sanctis – Raggi, Glik, Jemerson, Sidibé (Touré, 79′) – Traoré, Bakayoko, Bernardo Silva (Bernardo Silva, 62’), Fabinho, Dirar – Germain (Falcao, 65’)
Entraîneur : Léonardo Jardim

Crédit Photo : Laurent SANSON – NordSports-Mag.com

Commentaires

Dernières infos

To Top