A la UNE

Il est où, le problème?!

Le championnat reprend et impérativement le LOSC doit se relancer fortement par une victoire à l’extérieur, car nous sommes embourbés dans une dynamique négative et incroyablement néfaste pour les supporters et les joueurs. Après une trêve réussie, notamment grâce à la victoire face à Mouscron, nous attendons des joueurs reposés et affamés, mais la réalité est très loin de ce scénario idéal.

Première Période

Les Guingampais engagent. Nous pouvons apprécier la titularisation de Bissouma. Les Bretons se procurent la première incursion dans la surface Lilloise après deux minutes trente. Les Guingampais essaient de forcer la pression sur les Lillois, mais ceux-ci, sereins ne se laissent pas faire et les deux équipes se percutent l’une contre l’autre.

Les Lillois se réservent mais accomplissent des percées très intéressantes dans la surface Guingampaise, malheureusement repoussées. Les Bretons ne lâchent pas prise. Force est de constater qu’à la dixième minute, les Bretons ont la main. Les Lillois doivent savoir ressortir et placer leurs attaques. Les possibilités Guingampaises ne donnent rien mais le danger est là.

Le vraie bonne occasion Lilloise intervient à la 17ème minute grâce à une tête arrière d’Eder interceptée in extremis par Kerbrat.

Bien que les Guingampais s’efforcent à la possession, les Lillois ont déjà deux tirs cadrés contre zéro côté Breton à la demi-heure de jeu.

Sur une occasion qui a commencé grâce à une faute non valable de Salibur, Briand récolte la balle, dribble toute la défense Lilloise et offre un ballon en retrait sur Privat, oublié par Mavuba au marquage, celui-ci trompe Enyeama sur un plat du pied.

32′: EAG 1-0 LOSC

losc_lille_vs_as_nancy_lorraine_l1_j8_2016-2017_photo_laurent_sanson-23

En revanche les Lillois sont réveillés par ce but éclair, 2 minutes plus tard, Sliti met un ballon sur coup franc dans la lucarne droite de Johnsson qui le repousse du bout des ongles. Une minute plus tard, Eder frappe sauvagement le ballon sur le visage de Johnsson qui est bien sonné.

A la 39′, Mavuba remet sur Obbadi qui se retrouve tout seul face à Johnsson: celui-ci essaie de contrôler alors qu’un simple plat du pied aurait suffit pour réduire la marque.

Les Lillois s’emballent et s’emmêlent. Le pressing Lillois est très haut. Les filets Guingampais devraient chauffer.

La mi-temps est sifflée et les Lillois rentrent menés, en partie à cause d’une irrégularité défensive, mais aussi à cause des formidables arrêts de Johnsson.

Seconde Période

Un début de mi-temps un peu terne encore. A part, une action bien menée d’Eder (52′), de Sliti (54′) et surtout d’Obbadi (56′), les Lillois repoussent des tentatives Guingampaises. On aurait cru le but Guingampais réaliste pour les Lillois, mais il n’en est rien.

Les Bretons manquent même d’alourdir le score par deux fois à la 69′ et 75′. Une mauvaise entente s’installe entre les Lillois. Aucune envie n’est ressentie de la part des joueurs.

Alors que léthargiques, nos Lillois se donnent encore un vent de folie: décalé sur la gauche par Sliti, Eder frappe du droit au deuxième poteau que Johnsson détourne mais est signalé hors-jeu. L’attaquant portugais était pourtant couvert par les défenseurs Guingampais. Nous sommes à la 84 ème minute et c’est la première attaque depuis la frappe d’Obbadi à la 56 ème minute.

A la 87ème minute, Corchia essaie de trouver des solutions dans la surface mais aucune proposition: Amalfitano est nonchalant. Il y a un sérieux problème dans le vestiaire!

A la 89 ème, coup franc pour le LOSC après une faute sur Amalfitano: Benzia, Sliti et Corchia se consultent pour savoir qui tirera. Benzia est élu, celui-ci essaie de la mettre sur la tête d’Eder, qui est trop court pour tromper Johnsson.

Mendy s’offre une dernière tentative à la 94 ème mais échoue. L’arbitre siffle et Lille perd à nouveau.

losc_lille_vs_as_nancy_lorraine_l1_j8_2016-2017_photo_laurent_sanson-52

Ce Qui Est A Retenir

  • Titularisations de Bissouma et de Sliti
  • Rumeur d’attaquant qui serait acheté. Info mise en avant par Bruno Blachon (BeIN Sport, alors qu’il était en conversation avec Vandamme.)
  • Beaucoup de possibilités de buts.

Ce Qui N’Est Pas A Retenir

  • Antonetti suspendu pour ce match (dans les gradins)
  • Le but sur un oubli défensif.
  • Défensivement, le LOSC est à la rue.
  • On ne sait pas où est le problème mais il y en a un: c’est pas envisageable d’être menés à la 32ème et de ne montrer aucune envie de rattrapage sur les 70% de la deuxième mi-temps. S’il y a embrouille dans les vestiaires, cela doit être régler de manière URGENTE.

Réactions

Corchia (à la mi-temps): « C’est vrai que jusqu’au but on créé pas grand chose. On est dans une situation difficile, il faut jouer les débuts de match à 200%. On voulait défendre avant tout, mais on a pris un but. C’est pas normal. »

Béria ( fin de match): « Il y a beaucoup de déception ce soir. Très honnêtement il y a de bonnes choses,  on essaie de marquer un but mais on ne peut pas. Il faut s’enterrer dans le travail. J’ai pas de doute quant à la motivation de nos joueurs. Des fois, on peut tout essayer mais ça ne rentre pas. Il faut retourner dans notre travail. Le but vient logiquement mais on a vu qu’on a les possibilités de les mettre en danger. Dans l’analyse, il faut faire attention à ce qu’on dit car on va être mis en péril par beaucoup de critiques et il ne faut pas que ça nous atteigne. »

F.Antonetti: «On a débuté timidement et, paradoxalement, le but nous a réveillés. Mais nous avons manqué d’efficacité. On n’a pas su valider notre temps fort en fin de première période. Ça fait partie des difficultés qu’on doit résoudre. En seconde mi-temps, nous avons manqué de lucidité et de clairvoyance. En tout cas, j’ai vu des joueurs concernés. J’ai vu des joueurs capables de faire des choses. Les écarts ne sont pas faits mais c’est vrai qu’on n’avance pas».

losc-lille-vs-as-nancy-lorraine-ligue-1-j8-2016-2017-photo-laurent-sanson-34-800

La Composition

Lille: Entr.F.Antonetti

Gardien: Enyeama

Défense: Corchia – Civelli – Béria – Soumaoro

Milieu: Amadou – Mavuba (Benzia, 75′) – Obbadi (Sankharé, 68′)

Attaque: Bissouma (Amalfitano, 68′) – Eder – Sliti

Guingamp: Entr. A.Kombouaré

Gardien: Johnsson

Défense: Ikoko – Kerbrat – Sorbon – Marçal

Milieu: Deaux – Sankoh – Salibur

Attaque: Coco (Mendy, 85′) – Privat (Didot, 64′) – Briand

Arbitre: Sébastien MOREIRA

Buts et Cartons 

EA Guingamp: But à la 32′ de Privat, Cartons jaunes sur Privat ( 18′)

Lille OSC: Rien!

Crédit Photo : Laurent SANSON – NordSports-Mag.com

 

Commentaires

Dernières infos

To Top
Powered by Live Score & Live Score App