Le LOSC condamne cette décision injuste qui pénalise toute une équipe dont le parcours a été exemplaire cette saison et qui a sans conteste mérité son accession en D1 sur le terrain, alors même que la faute est individuelle et que la responsabilité de la Fédération Française de Football – qui a validé la licence de la joueuse en question – peut aussi être engagée.

Le club se réserve le droit de faire appel de la décision, tout en transmettant ses meilleurs encouragements à son équipe féminine qui doit désormais l’emporter à Arras ce dimanche pour avoir toutes les garanties de confirmer définitivement la montée qui doit leur revenir, indépendamment de cet imbroglio administratif. 

Crédit Photo : Frédéric DEWULF – Event Sports