Supporters

EXCLU – DVE : « Pendant de nombreuses années, les relations avec le LOSC ont été bonnes »

La saison 2018-2019 à peine entamée, nous avons contacté le Président des Dogues Virage Est :  Donatien Drouin. Le premier groupe de supporter lillois sort du silence après une saison délicate.  A l’aube des 30 ans des DVE, le groupe historique des supporters Lillois se livre sur ses ambitions.

Une nouvelle saison démarre, comment est votre état d’esprit en ce début championnat ?
Les résultats sportifs, la gestion catastrophique du club et les évènements de fin de saison ont laissé des traces, c’est indéniable ! Notre état d’esprit est un d’avantage un repli sur nos valeurs, pour continuer à faire ce pourquoi le groupe existe depuis 29 ans.

Comment avez-vous vécu la saison passée ? Entre restructuration et ‘‘conflits’’ avec le LOSC, ça n’a pas dû être facile ?
La saison fut effectivement très compliquée, le nouveau bureau mis en place n’a clairement pas été épargné. Mais, au-delà de ça, cela nous a permis de nous ressouder et d’être encore plus solidaire entre nous, peu importe les événements!

Après les incidents face à Montpellier, avez-vous évoqué une possible dissolution du groupe ?
A notre niveau, il en était hors de question ! Peut-être que la dissolution du groupe a été évoquée par les autorités, voire par le LOSC.

On sait que les relations entre DVE et les dirigeants du LOSC n’ont pas toujours été au beau fixe, comment ça se passe aujourd’hui ?

Il est faux de penser cela. Pendant de nombreuses années, les relations ont été bonnes ; nous avons travaillé ensemble sur plusieurs gros matchs, animations, évènements. J’ai encore en mémoire les 25 ans du groupe où il y avait eu un vrai échange. Ceci explique notre déception et notre colère vis-à-vis de certaines personnes au sein du LOSC, en qui nous avions confiance. Aujourd’hui, nous avons un seul référent, Paul avec qui les échanges sont cordiaux.

Le LOSC organise toujours des rencontres avec les sections de supporters, êtes-vous toujours conviés ?
Pour être tout à fait honnête, nous avons fait le choix de ne plus nous y rendre pour le moment ; les conflits récents ont laissé des traces et notre rancœur est encore trop forte vis-à-vis de certains dirigeants du club qui ont clairement enfoncé le groupe et certains de ses membres historiques.

Qu’est ce qui a changé entre « l’ère Seydoux » et « l’ère Lopez » par rapport aux échanges avec le club ?

Je pense que Michel Seydoux avait appris à aimer le club, il l’avait façonné à travers les années, il vivait football et passion, même si la fin de son aventure fut plus contrastée. Monsieur Lopez est d’une autre trempe de président. Il cherche à rentabiliser son investissement financier. Jouer avec l’achat et revente de joueurs est bien loin de notre vision du football et finalement de notre LOSC.

Depuis quelques mois, on sent une nouvelle génération s’installer au sein de la section. Pouvez-vous nous la présenter ?
Effectivement le groupe avait besoin d’ouverture, de nouveauté, de changement. Cette nouvelle génération prête à s’investir dans le groupe est tombée à point nommée (rires). Si le groupe veut repartir pour une nouvelle dizaine d’années, il est indispensable de laisser la place aux jeunes qui ont plus d’envie, plus de temps pour s’investir que d’autres « anciens » retenus par des obligations diverses. Les nouveaux bureaux ont toujours respecté le travail des anciens leaders, ce qui nous rend unique.

A ce jour, le travail d’intégration des jeunes motivés paye. De plus, les RF nous ont rejoint ce qui va dynamiser encore un peu plus la tribune.

Cette année, votre section va fêter ses 30 ans, avez-vous prévu des tifos spéciaux et des animations différentes de programmées ?

Les 30 ans du groupe (né en octobre 1989) seront fêtés l’année prochaine. Nous commençons à en parler entre nous afin que ça soit une fête digne de ce nom !

Que pensez-vous du développement de la tribune active côté Sud ?

C’est une bonne chose, nous les avons soutenu dès le début du projet, être dans notre tribune pour eux comme pour nous était compliqués. Cela permet de motiver l’ensemble du stade qui est bien silencieux sans les DVE. Nous les soutiendrons tant qu’ils respectent le groupe historique.

Suite à de nombreuses répressions dans le foot professionnel, songez-vous à aller plus souvent encourager la réserve ou les Féminines ?

Ce n’est pas à l’ordre du jour. Ceci n’empêche pas nos membres de s’y rendre, à titre individuel. Ce type d’action sera toujours encouragé par le groupe.

Un mot du groupe à l’intention de votre équipe ou des autres supporters du stade pour ce début du championnat?
Concernant l’équipe, espérons qu’elle a appris de ses erreurs du passé !
Sinon, que chacun continue à supporter le LOSC a sa manière mais, ne soyez pas dupes, ce n’est pas un déplacement offert qui nous fera oublier le traitement que le LOSC nous a infligé !
Rebelles mais Fidèles
DVE 1989

Merci à Donatien pour sa disponibilité.

Crédit Photo : Laurent Sanson -NordSports-Mag.com

Commentaires

En haut
PlaneteLille.com

GRATUIT
VOIR