Coupe de France

Eder envoi le LOSC en quart de finale

Grâce à un but d’Eder dans les dernières secondes de la rencontre, le LOSC n’est pas tombé dans le piège à Libourne face à Bergerac (2-1).Entre deux équipes hésitantes, le manque de dynamisme des deux équipes s’est fait ressentir sur la qualité de la rencontre. Seulement deux occasions à se mettre sous la dent en première période : Pinto (40e) pour l’équipe locale, et d’Eder juste avant la mi-temps (43e). L’internationale portugais hérite d’un très bon ballon, de l’extérieur du pied droit de Sliti. Il contrôle de la poitrine et reprend du pied droit mais Dolivet sauve Bergerac.


La seconde période est à l’image des 45 premières minutes, il aura fallu la 70èmes minutes et l’ouverture du score de Rony Lopes pour dynamiser le match (1-0). Lille pense tenir sa qualification mais à la 92èmes minutes Kamissoko sur un corner coupe la trajectoire du ballon au premier poteau et marque d’une tête décroisée, Bergerac égalise (1-1). Déjà buteur la semaine dernière face à Bordeaux, Eder dans les dernières secondes offre la victoire au LOSC. Sur une superbe passe d’Arcus, Eder trompe Dolivet (2-1). Lille se qualifie pour les quarts de finale dans la douleur et affrontera au Stade Louis II l’AS Monaco . Le plus dur reste à venir…

Le but de la qualification d’Eder

Les réactions

Fabien Pujo (entraîneur de Bergerac) : «Cruel, je ne sais pas s’il faut employer ce mot. Il faut juste accepter que tu ne peux pas faire une petite erreur, te déconcentrer, manquer de lucidité car contre une L1, tu le payes cash. J’ai juste un petit regret, celui de ne pas vivre la prolongation. Au final, ce n’est pas le cas, le football en a décidé ainsi. Félicitations à mes joueurs, on a fait une belle campagne. (…) Le public a été séduit par cette petite équipe de Bergerac, on reviendra l’année prochaine car ça nous a plu cette petite campagne en Coupe de France. Maintenant, place au Championnat.»

Franck Passi  : «En ce moment, les scénarios sont toujours un peu épiques. On a su réagir tout de suite, c’est bien. C’est le charme de la Coupe de France, il y a toujours un peu de tension, il ne faut pas perdre contre le Petit Poucet et en même temps le Petit Poucet se défend avec de grandes griffes. Il est évident que l’essentiel pour nous est fait, cela n’a pas été un grand match mais il fallait juste passer. J’ai trouvé mon équipe appliquée, concentrée, on a fait juste deux erreurs de concentration, on a pris un but, c’est aussi le charme de la Coupe de France. On n’a pas été flamboyants mais sereins et concentrés. C’est une équipe qui n’est pas au niveau où elle veut être par manque de confiance, toutes les victoires vont nous apporter cela, vont être bonnes pour le moral.»

La feuille de match

BPFC : Dolivet – Zidane, Chevalier, Kamissoko, Lacrampe – Jamai, Covin (Dia 70′), Bangre (Delclos 64′), Fuchs, Pinto – Bouscarrat (Mayenga 81′)

Entraîneur : Fabien Pujo

LOSC : Maignan – Arcus, Soumaoro, Alonso, Mendyl – Amadou, Sliti (Kishna 58′), Bissouma, Lopes (Terrier 74′), Bahlouli (Xeka 82′) – Eder

Entraîneur : Franck Passi

Crédit Photo : Laurent SANSON – NordSports-Mag.com

Commentaires

Dernières infos

To Top