A la UNE

Colère et Frustration

C’est pas pour plomber l’ambiance mais la rentrée c’est même pas dans un mois. Et pour vous plomber encore plus: Lille a perdu pour ses débuts. Une mauvaise blague après la désillusion en Europa League. Une défaite qui a clairement un goût de préparation ratée. Alors si le titre de l’article sonne comme la pâle copie d’un roman de Jane Austen, le résultat du match d’hier est tout aussi médiocre.

Première Période

Il paraît qu’on était prêts, qu’on avait faim, que des guerriers allaient se présenter à Metz pour démarrer la saison sur de bonnes bases. Il en fût tout autrement. Et pourtant,le début n’était pas vilain! Nous avions bien commencé avec cette longue touche de Corchia à la 2ème minute, le retrait d’Amalfitano sur Lopes qui reprend en volée et la place juste au dessus. Dommage! Une pression intense pour les Messins en ce début de match. Le LOSC les fait reculer et les actions s’enchaînent mais les vieux démons du LOSC resurgissent et les ballons viennent mourrir sur les panneaux publicitaires.

A la 27ème minute, Lille compte 3 tirs et Metz, un. Nos petits décident alors de mettre un bon coup de pression comme l’atteste Lopes qui met de la spontanéité dans ses gestes et qui est à deux doigts de surprendre Metz. Il décoche une frappe soudaine dans l’axe, légèrement à gauche à 25 mètres. La trajectoire est flottante et le ballon frôle le montant gauche adverse: pas de but.

Mais ça n’est qu’une question de minute car c’est bien lui qui trois minutes plus tard fait la différence: Lopes provoque une nouvelle fois dans l’axe et écarte à droite pour Eder qui centre. Didillon repousse vers la gauche où Palmieri ajuste un centre plongeant à ras du sol. Lopes, dans l’axe, reprend d’un plat du pied droit.

Le LOSC pousse jusqu’à la mi-temps: Obbadi manque d’ouvrir le score. La mi-temps est sifflée. Le LOSC mène 1-0.

losc_lille_vs_qabala_fk_europa_league_3e_tour_preliminaire_28-07-16_photo_la (45)

Seconde Période

Les Messins décident de se réveiller. Grâce notamment à un Nguette et un Erding qui cohésionnent, les Grenats se procurent quelques petites occasions franches en début de partie. Mais Lille n’abandonne pas: c’est d’ailleurs Bauthéac qui pousse et arrive à centrer dans la surface pour Civelli qui assène une tête puissante sur la barre transversale. Il peut reprendre mais Milan la botte en corner. Une certaine nonchalance se met en place au milieu de terrain et il y a beaucoup de fautes de passes. C’est ce qu’il va se passer quelques minutes plus tard quand Erding se retrouve esseulé devant le but d’Enyeama. il n’a plus qu’à pousser la balle au fond des filets.

Metz 1-1 LOSC

Le LOSC n’abandonne pas:

58ème minute: Lopes fixe deux défenseurs à droite à l’entrée de la surface adverse et sert dans un trou de souris, Amalfitano dans la surface à droite qui centre à ras de terre au cordeau pour Bauthéac qui se jette mais Rivierez sauve.

61 ème minute: Lopes adresse un nouveau coup de patte du gauche à l’entrée de la surface à 22 mètres environ suite à un service d’Amalfitano. Didillon s’étend de tout son long et sort la balle sur sa droite.

Le match s’équilibre et Lille doit compter sur sa supériorité technique pour avancer. Une avancée technique qui est récompensée car Lopes marque à la 71ème minute, un coup de patte tranquille sur un centre d’Obbadi.

Metz 1-2 LOSC

losc_lille_vs_qabala_fk_europa_league_3e_tour_preliminaire_28-07-16_photo_la (40)

Le scénario parfait s’annonce, sauf que 3 minutes plus tard, Sarr bute dans la surface et l’arbitre désigne le pénalty. Erding transforme et le LOSC se retrouve à égalité.

Metz 2-2 LOSC

Mais quand le destin s’acharne, on ne peut qu’être spectateur. Les Messins profitent d’une faute sifflée et d’un pénalty GENEREUSEMENT donné pour enfoncer le LOSC ce soir.

C’est la 88ème minute. Le match est clos.

Lille perd pour son premier match de la saison 2016-2017.

Réactions

F.Antonetti: «Je suis déçu qu’on n’ait pas su remporter ce match. On n’a pas respecté le jeu et on a cru que ça allait être facile. On a trop fait tourner le ballon au lieu d’aller vers l’avant et d’avoir envie d’aller marquer des buts. On a maîtrisé la première période mais on n’a pas su faire le break. Et en deuxième mi-temps on a joué à la « baballe », on a ronronné et on leur a redonné confiance. On a fait l’exploit de remettre en selle l’équipe de Metz. Il faut que ça serve de leçon. C’est rageant de perdre quand on domine le match de cette façon. On s’est relâché et surtout on n’a pas su accélérer alors qu’on sait le faire.»

P.Hinschberger (entr.Metz): «C’est un beau scénario car on a joué une équipe de Lille qui était meilleure que nous techniquement, notamment en première période où notre animation offensive était insuffisante. On a fait une deuxième mi-temps beaucoup plus conquérante après une première mi-temps timorée. On a été récompensé sur la fin de match car on a été chercher des actions, des accélérations pour déstabiliser l’adversaire. On a montré une envie de se rebeller.»

Ce qu’on retient

  • Les deux buts de Lopes
  • Palmieri qui a fait un très bon match
  • Les attaquants n’étaient pas dégoûtants du tout

Ce qu’on ne retient pas

  • La défense n’était pas assez unie
  • La blessure d’Obbadi, au moins out pour 1-2 semaines
  • Mavuba, qui semble correspondre de moins en moins à cette équipe
  • Premier match, première défaite
  • L’arbitrage très théorique de Lesage: Enyeama ne touche pas Diallo: celui-ci marche sur le maillot d’Enyeama et tombe tout seul

losc_lille_vs_qabala_fk_europa_league_3e_tour_preliminaire_28-07-16_photo_la (11)

Composition

Lille: Entr. Antonetti

Gardien: Enyeama

Défense: Corchia – Civelli – Soumaoro – Palmieri

Milieu: Obbadi (74′ Mavuba) – Amadou – Amalfitano (68′ Sankharé)

Attaque: Bauthéac (68′ Mendes) – Eder – Lopes

Metz: Entr. Hinschberger

Gardien: Didillon

Défense: Rivierez – Milan – Falette – Balliu (65′ Basin)

Milieu: Doulouré – Cohade – Jouffre

Attaque: Nguette – Erding (82′ Diallo) – Mollet (70′ Sarr)

Buts et Cartons

Lille: buts de Lopes (35′ et 71′)

cartons: Enyeama, Obbadi: tout les deux jaunes

Metz: buts d’Erding (75′ et 56′), but de Jouffre (88′)

cartons: Doukouré et Cohade, tous les deux jaunes

 

 

Commentaires

Dernières infos

To Top