A la UNE

Cher Éderzito António Macedo Lopes

L’équipe Planetelille s’est mis dans la peau des supporters du LOSC, frustrés par la défaite de l’Equipe de France, nous avons écrit une lettre en toute simplicité à notre attaquant Eder.

Bon, quelques mises au point s’imposent: oui tu m’as fait mal ce dimanche. Tu as empêché mon pays de régner sur l’Europe du football. J’étais dégoûté, comme 66 000 000 de Français. Mais jamais, JAMAIS je ne t’ai détesté.

Mon cher Eder, ta montée en puissance, ton grand professionnalisme, ton abnégation sont l’exemple même de ta réussite. Il y a quelques semaines, certains de tes compatriotes indiquaient même quelques réserves à te voir dans la liste des 23 Lusitaniens. Je ne parle même pas des détracteurs qui te voyaient en flop au LOSC.

En parlant de LOSC, je ne peux m’empêcher de me dire qu’Antonetti, Lille et tes coéquipiers y sont pour quelque chose vis à vis à ton ascension fulgurante.

Toi, qui selon J-M Vandamme, a signé un grand contrat avant l’EURO pour pouvoir jurer fidélité au LOSC, et non subir la hype Européenne d’après compétition qui t’aurait sûrement permis de signer dans un club de la Ligue des Champions.

Je ne peux voir que ton professionnalisme dans ce geste.

Eder, personne ne doit t’en vouloir. Tu as représenté ton pays avec brio et je te félicite du plus profond de mon coeur.

En espérant te voir faire des miracles cette saison, je te souhaite de profiter de ton statut de champion et oui, même si ton but m’a blessé comme un coup de poignard dans mon coeur patriote, je te réserve le meilleur des accueils à ton retour.

Je scanderai ton nom dès la reprise.

Cordialement,

Un fan du LOSC.

Commentaires

Dernières infos

To Top
Powered by Live Score & Live Score App