Brèves

ASCLOSC : la barrière était mal fixée.

L’expertise commandée par le parquet a révélé que la barrière qui avait cédé lors du déplacement du LOSC à Amiens présentait «des anomalies de fixation».

Dans un communiqué du parquet, les premières constatations de l’expert annoncent des anomalies dans les modalités de fixation : «Les premières constatations effectuées par l’expert et les enquêteurs ont révélé des anomalies dans les modalités de fixation de la barrière métallique dégradée, de même que dans celles des barrières identiques installées dans le stade».

Le communiqué ajoute avoir ouvert une information judiciaire contre X.

Commentaires

Dernières infos

En haut