A la UNE

Les ambitions d’Ingla et le constat de Bielsa

Après la deuxième défaite de la saison en trois matchs, Marc Ingla a tenu a relativiser au micro des journalistes après le match: « On n’est qu’au début de la saison, cela va encore être long donc il faut rester calme et confiant. On a vu du très beau spectacle il y a deux semaines (victoire 3-0 contre Nantes) donc cela va revenir. On n’a rien à reprocher aux joueurs concernant leur attitude sur le terrain. »

Il a continué en indiquant un peu plus sur la situation de certains joueurs et d’éventuels arrivées futures: « J’ai confiance en ce groupe de joueurs et en ce staff technique. (Sur le mercato) Nicolas De Préville est très sollicité. On va voir, il reste 11 jours de mercato. On a une équipe assez équilibrée mais on cherche un renfort défensif et un autre offensif. Au milieu, on est bien pourvu. »

La situation et le constat est un peu plus terne pour Marcelo Bielsa: « A l’évidence il y une régression au niveau des matchs. Cela m’inquiète. Les joueurs dont je dispose m’obligent à continuer une meilleure production que celle actuellement donnée et j’ai un sentiment de responsabilité. Les joueurs que j’ai à ma disposition m’obligent à comprendre que l’équipe devrait jouer bien mieux que ce n’est le cas actuellement. A l’évidence, l’équipe adverse a joué bien mieux que nous. Le match s’est déroulé selon les prétentions de Caen, comme ils le voulaient. Et je ne peux pas faire porter la responsabilité du résultat à nos individualités mais plutôt au niveau du projet que nous voulons mettre en place. Le ( premier ) but a été pris sur un coup de pied arrêté, et pour le reste je ne crois pas que cela a été aussi évident (pour Caen.) Les longs ballons, dont a usé fréquemment l’adversaire, n’ont pas été le problème qu’il fallait affronté. Le problème auquel nous avons dû faire ça, c’est que nous avons eu une grosse possession de balle, mais nous avons manqué de profondeur. Nous avons trop eu de possession de balle comparé aux occasions de buts que nous avons pu créer et dans le jeu court à terre, il a manqué la dernière passe. Nous nous attendions à ce genre de match mais les solutions que j’ai proposée n’ont pas été à la hauteur. Donc ce n’est pas un problème d’individualité mais plutôt une opposition de style. Et c’est le style de Caen qui a été le triomphant. »

Crédit Photo : Laurent SANSON – NordSports-Mag.com

Commentaires

Dernières infos

To Top